top of page
Ancre 1

Battambang : Comment l'entreprise Nem Yeung a su profiter de la crise sanitaire

Un grand nombre d'entreprises ont fermé pendant la pandémie de Covid-19, tandis que d'autres ont vu la période d'arrêt comme une opportunité pour rassembler leurs ressources et se préparer à répondre aux exigences de l'inévitable reprise économique.

Produit de l'entreprise de Battambang Nem Yeung. Photo fournie
Produit de l'entreprise de Battambang Nem Yeung. Photo fournie

C’est le cas de Sam Borin, de Battambang, dont l’entreprise Nem Yeung fabrique des nems surgelés - des sachets individuels de poisson ou de viande épicés - dans toute une gamme de saveurs.

« Nous avons démarré notre activité en 2016, mais ce n’est que pendant la pandémie que nous avons commencé à nous préparer à une augmentation de la production. Dès que l’économie s’est redressée, nous étions prêts à approvisionner les vendeurs », explique-t-il.

Il précise que ses six unités de production peuvent produire jusqu’à 1 500 paquets par jour, bien que les commandes quotidiennes soient généralement plus proches de 700. Il vend en gros à la quasi-totalité du pays et ses produits sont stockés dans des supermarchés et des chaînes de supermarchés comme Lucky, Chip Mong, Tela, Caltex et Total Circle-K.

« L’une des raisons pour lesquelles nos produits sont si populaires est que nos processus de fabrication et d’emballage sont conçus pour répondre aux normes d’hygiène les plus strictes. Cela signifie que les chaînes de magasins et les franchises de renommée internationale n’hésitent pas à stocker nos produits », ajoute-t-il.

Nem Yeung vend trois produits principaux : un nem pur poisson, un nem pur porc et un mélange des deux. L’entreprise n’utilise que des ingrédients de la plus haute qualité, déclare M. Borin, qui affirme que ses produits sont non seulement savoureux, mais aussi sûrs pour les consommateurs, comme en témoigne l’utilisation de dates de péremption strictes sur chaque emballage.

M. Borin ne manque également pas de projets pour l’avenir, déclarant qu’il souhaite gagner des parts de marché et augmenter sa capacité de production.

Ny Sreypov avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page