Arts & Rosewood : Quand Pen Robit magnifie couleurs et sens du krama cambodgien

C’est jeudi dernier que le public de Phnom Penh a pu rencontrer l’artiste étonnant Pen Robit dans les espaces toujours aussi accueillants du Rosewood Phnom Penh.

À cette occasion, lors de son discours de bienvenue, le directeur général de l’hôtel, Daniel Simon, confiait combien il avait été séduit par le talent du jeune Cambodgien et combien le Rosewwod était fier et ravi d’accueillir ses œuvres de la série « The Ontology of Form and Color  ».

le directeur général de l’hôtel, Daniel Simon
Le directeur général de l’hôtel Rosewood Phnom Penh, Daniel Simon

Artiste en vogue du moment, Pen Robit est aussi un personnage assez réservé qui laissera le soin à son « promoteur » Reaksmey Yean de présenter l’artiste et d’évoquer ses techniques et inspirations :

Silapak Trotchaek Pneik

« Certains d’entre vous sont déjà familiers avec le travail de Robit et même fans de l’ingéniosité de ce dernier. D’ailleurs, en début d’année, certains d’entre vous ont assisté au vernissage de Wings of Tomorrow, une autre exposition personnelle de l’artiste Pen Robit, à Silapak Trotchaek Pneik, ou STP Cambodge, une galerie que je dirige.

Fondé en 2019, Silapak Trotchaek Pneik, un espace d’exposition et une bibliothèque est un site pour la communauté créative diverse du Cambodge, défendant l’art contemporain comme un catalyseur pour le discours critique, la cohésion sociale et la découverte culturelle. STP Cambodia présente les meilleures œuvres locales, tout en menant un programme soigneusement conçu et soutenu d’engagements publics et de partage des connaissances.

Pen Robit et Reaksmey Yean
Pen Robit et Reaksmey Yean

L’un des principaux programmes de la galerie est Samnak Silapak (ou résidence artistique). Ce programme fournit le temps et les ressources (espace de travail, archives, bibliothèque, aide financière et autres aides administratives nécessaires) à l’artiste/individu invité pour qu’il puisse développer son art et explorer de nouvelles idées de manière créative. Notre programme de résidence a été soutenu par l’ambassade des États-Unis au Cambodge. »

Premier bénéficiaire

« Robit est le premier bénéficiaire de Samnak Silpak (le deuxième bénéficiaire de notre programme est l’artiste Chan Dany, qui transforme actuellement l’espace de la galerie en son studio. Il est avec nous aujourd’hui dans le public).

Dans le cadre de la résidence, STP Cambodge, en collaboration avec le célèbre Richard Koh Fine Art, a accueilli l’exposition Wings of Tomorrow de Robit, qui a fermé ses portes le 10 février 2022.

Pendant cette résidence, d’octobre à novembre 2021, Robit a effectué des recherches et produit un nouveau corpus d’œuvres qui sont devenues cette ontologie de la forme et de la couleur. Cette dernière série de Robit est la tentative de l’artiste d’expérimenter les couleurs, d’imiter et de déformer les motifs du Krama khmer. »

Inspirations

« La fascination de Robit pour le Krama et ses histoires a commencé dans l’atelier de son professeur d’art, feu Srey Bandaul, et sa visite du champ de bataille lors d’un atelier de mémoire dirigé par feu Vann Nath et Sera Ing. Au champ de la mort, il a vu des tissus empilés avec des squelettes et les restes des victimes des Khmers rouges. Ces expériences l’ont inspiré pour inverser la façon dont le krama est utilisé dans la société cambodgienne comme une métaphore de la classe et du statut social, de l’identité nationale, de l’histoire des conflits et de la modernisation.»

« Dans cette série, il voit sa peinture comme un relief, une sculpture, un tissu et un paysage. Cette vision lui permet de traiter sa peinture au-delà d’une composition en 2D. Elle lui fournit une manière différente de voir, d’expérimenter, d’entrer et de construire des œuvres d’art. L’exposition comprend 21 peintures, et deux armoires contiennent les croquis de l’artiste, le matériel de peinture, des livres et d’autres objets personnels. »

Remerciements

« Enfin, j’aimerais remercier Rosewood Phnom Penh d’avoir accueilli cette exposition, d’avoir permis l’existence d’une composante commerciale dans le cadre du programme de résidence et d’avoir fourni une opportunité de vente à l’artiste. »

L’Ontologie de la forme et de la couleur est le premier partenariat entre STP Cambodge, Rosewood et moi-même, et j’espère que nous pourrons travailler ensemble dans un avenir proche pour promouvoir les artistes cambodgiens et enrichir le paysage culturel cambodgien...».

L’exposition est ouverte au public jusqu’au 30 avril 2022 à la galerie d’art du Rosewood Phnom Penh, située au 35e étage de l’hôtel. Accès gratuit 24 heures sur 24.

Plus de photographies ici

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône