Antiquités : Le ministère de la Culture confirme le retour de 100 objets khmers anciens

Le ministère de la Culture et des Beaux-Arts a annoncé que la famille du collectionneur, feu Douglas Latchford, cèdait au Cambodge l’intégralité de sa collection d’antiquités khmères après trois ans de négociations.

Selon le communiqué de presse du ministère, un total de plus de 100 objets culturels khmers en pierre seront redonnés au Cambodge. Les deux parties ont signé un accord pour le retour des antiquités le 18 septembre 2020.

Ces œuvres maîtresses datent du 6e siècle à la période post-Angkor et comprennent des trésors khmers des villes royales de Koh Ker et Angkor. Ces antiquités constituent l’une des plus grandes collections du patrimoine culturel khmer en dehors du Cambodge et devraient être exposées à Phnom Penh au Musée national. Les cinq premiers objets, dont une sculpture en pierre de Shiva et Skanda et la figure de proue d’un navire en bronze, devraient arriver bientôt. S.E. Mme Phoeurng Sackona, ministre de la Culture et des Beaux-Arts a déclaré pour l’occasion :

« La paix et la stabilité politique actuelles obtenues grâce à la politique gagnant-gagnant du Gouvernement royal du Cambodge ont créé une opportunité pour le retour des âmes des ancêtres khmers, qui ont quitté leur patrie. Cette tâche complexe pourrait être accomplie sous la plus haute direction et le plein appui de Samdech Techo Hun Sen, Premier ministre du Royaume du Cambodge, ainsi qu’avec la coordination des ministères compétents et de nombreux autres dignitaires des institutions publiques et privées ».

« Le retour au Cambodge de ces pièces souligne l’engagement du Cambodge en faveur du rapatriement de ses biens culturels au Cambodge. Leur retour est un événement incroyable pour le peuple cambodgien et le monde »

Le ministère continuera à travailler pour restaurer et préserver le patrimoine culturel cambodgien et espère poursuivre sa collaboration avec la famille et d’autres collectionneurs du monde entier. Au nom du Gouvernement royal du Cambodge, S.E. la ministre a remercié Mme Nawapan Kriangsak, fille du défunt collectionneur, pour son initiative et sa générosité d’esprit. Elle a également remercié le personnel du ministère de la Culture et des Beaux-Arts, M. Bradley James Gordon, M. Stoven Andrew Homberg et M. Charles Webb qui ont travaillé pendant plus de trois ans avec l’équipe du ministère au retour de ces pièces inestimables du patrimoine du royaume.

« Lorsque j’ai entamé cette négociation il y a trois ans, je ne pouvais pas prévoir à quel point elle deviendrait complexe. Je suis ravie que cette collection complète, rassemblée pendant de nombreuses décennies, revienne dans sa demeure ancestrale au Royaume du Cambodge. Je suis reconnaissant à la ministre et ses collègues pour leur vision et leur coopération, et à MM. Gordon, Heimberg et Webb pour leur dévouement à assurer ce résultat positif », a déclaré Mme Nawapan Kriangsak. La princesse Norodom Chansita, fille de S.A.R Norodom Buppha Devi, a déclaré :

« Je suis ravie d’entendre parler de cette extraordinaire collection de retour au Cambodge, car tous ces trésors ont été créés pour et par beaucoup de nos anciens rois khmers sur une période de six cents ans de la civilisation d’Angkor. Je suis très heureuse, au nom de la famille royale, de voir ces objets sacrés revenir au Cambodge »

« Ce retour extraordinaire des antiquités khmères suit les traces du travail de mon père, feu le Vice-Premier Ministre Sok An, pour préserver la culture cambodgienne et célébrer notre histoire. J’ai hâte de contribuer aux efforts visant à ramener davantage de biens culturels khmers au Cambodge », a déclaré S.E. Sok Puthyvuth.

S.E. Mme Phoeurng Sackona a également salué la contribution inestimable du bureau du procureur des États-Unis pour le district sud de New York, des enquêtes sur la sécurité intérieure des États-Unis d’Amérique et de l’ambassade des États-Unis à Phnom Penh. Elle a déclaré que les efforts conjoints avec les États-Unis d’Amérique symbolisaient l’amitié entre le Cambodge et les États-Unis et marquaient à juste titre le 70e anniversaire des relations entre les pays. Elle pense que ces événements annoncent de fortes perspectives de coopération future pour faire en sorte que les antiquités khmères soient appréciées et chéries par les Cambodgiens et le monde.

Source : ministère de la Culture et des Beaux-Arts

Recevoir les articles dès leur publication

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône