forum 1.jpg
forum 2.jpg

Agriculture : Une entreprise tchèque conclut un contrat majeur pour le poivre de Kampot

Une société privée basée en République tchèque a signé un contrat pour acheter 35 tonnes de poivre de Kampot à plus de 200 ménages de l'Association de promotion du poivre de Kampot (KPPA) sur une période de 10 ans.

Les prix du poivre de Kampot n'ont pas changé depuis des années : 15 dollars le kg de poivre noir, 25 dollars pour le rouge et 28 dollars pour le blanc. Photo Heng Chivoan
Les prix du poivre de Kampot n'ont pas changé depuis des années : 15 dollars le kg de poivre noir, 25 dollars pour le rouge et 28 dollars pour le blanc. Photo Heng Chivoan

Le président de la KPPA, Nguon Lay, a déclaré au Post que la société EU Land and Pepper Investment Co Ltd était la 8e entreprise à signer un accord direct avec les familles et qu’elle s’était engagée à acheter au moins 35 tonnes de poivre de Kampot, qui est protégé par une indication géographique (IG).

La société avait déjà acheté du poivre estampillé IG aux familles de l’association en 2021, mais elle n’avait pas de contrat direct.

Lay a noté qu’à l’heure actuelle, le conflit en Ukraine n’avait pas affecté l’exportation du poivre de Kampot. Néanmoins, le contrat avec la société enregistrée en République tchèque comprend un cas de force majeure, stipulant que la société réduira ses achats auprès des agriculteurs si les combats devaient avoir un impact sur le marché européen.

« Cette année, EU Land and Pepper Investment Co Ltd a signé un contrat avec 200 ménages pour acheter 35 tonnes ou plus. Tant que les agriculteurs peuvent produire, ils achèteront tout », a déclaré M. Lay.

Il ajoute que l’entreprise a encouragé les familles à cultiver spécifiquement du poivre biologique.

Tep Yoeun, l’un des agriculteurs impliqués dans cet accord, a déclaré au Post que, après avoir signé le contrat avec la société basée en République tchèque, lui et d’autres agriculteurs prévoient à présent d’augmenter leur culture de poivre.

Il a ajouté que la société a « accordé une grande confiance » aux agriculteurs, citant sa promesse d’acheter les trois types de poivre qu’ils cultivent - et autant qu’ils peuvent en produire.

le Cambodge avait exporté l’an dernier environ 28 100 tonnes de poivre de Kampot
Le Cambodge a exporté l’an dernier environ 28 100 tonnes de poivre de Kampot

Yoeun a déclaré : « En tant qu’agriculteurs, nous sommes très heureux de cultiver du poivre. Il est commercialisé et vendu à des prix élevés, aussi — la société nous l’a acheté le poivre noir à 15 $ le kilo, le rouge à 25 $ et le poivre blanc à 28 $, ce qui nous a fait gagner beaucoup d’argent. »

Selon M. Lay, ces trois tarifs sont la norme depuis de nombreuses années.

Le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche a fait savoir que le Cambodge avait exporté l’an dernier environ 28 100 tonnes de poivre de Kampot, qu’il s’agisse de variétés IG ou non IG, soit une augmentation de 452 % par rapport à 2020.

Sur ce total, 27 120 tonnes ont été exportées au Vietnam, tandis que le reste est allé en Allemagne, en Thaïlande, en France, en Inde, en Belgique, à Taïwan, en République tchèque, en Pologne, au Japon, en Russie, en Corée du Sud, à Singapour et sur d’autres marchés.

Au Cambodge, le poivre est cultivé dans 18 provinces, Mondulkiri, Ratanakkiri, Tbong Khmum et Kampot étant reconnus comme des producteurs de premier plan.

Hom Phanet avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône