Économie : PEGR et ALECC, un meilleur accès au marché pour un large éventail de produits cambodgiens

Le ministère du Commerce a préparé les formulaires de certificat d’origine (CO) pour le Partenariat économique global régional (PEGR), le plus grand pacte commercial du monde qui est entré en vigueur le 1er janvier, le même jour que l’Accord de libre-échange Cambodge-Chine (ALECC).

Le Partenariat économique global régional (PEGR) et l’Accord de libre-échange Cambodge-Chine (ALECC) devraient donner une forte impulsion aux exportations agricoles. Photo Heng Chivoan
Le Partenariat économique global régional (PEGR) et l’Accord de libre-échange Cambodge-Chine (ALECC) devraient donner une forte impulsion aux exportations agricoles. Photo Heng Chivoan

Le ministère s’est déclaré prêt à accompagner les exportateurs et autres entreprises dans le processus de demande et le système automatisé en ligne associé. Aucune demande n’a été reçue pendant le weekend du Nouvel An, mais le ministère s’attend à ce que le secteur privé tire pleinement parti de l’entrée en franchise de droits, des taux réduits et des autres avantages offerts par les deux accords commerciaux, a déclaré le porte-parole du ministère, Pen Sovicheat.

Il a souligné que le PEGR stimulera considérablement les exportations agricoles vers la Chine et les 13 autres signataires, et que l’ALECC soutiendra particulièrement le commerce des produits agricoles et industriels.

Il a ajouté que ces accords « nous permettront de stimuler davantage le commerce alors que le Cambodge vit dans la nouvelle normalité ».

Le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge, Lim Heng, a souligné que plus le Royaume conclura d’accords de libre-échange (ALE), mieux ce sera :

« Les ALE sont des tremplins pour stimuler la croissance de l’économie cambodgienne, et les investisseurs cambodgiens doivent tirer le meilleur parti de ces accords »

« Les produits agricoles sont des produits importants et nécessaires pour lesquels nous bénéficions de tarifs préférentiels dans l’accord PEGR, et l’ALECC bénéficiera grandement au Cambodge, notamment pour les exportations agricoles vers la Chine, le plus grand marché du monde », a-t-il déclaré.

Ky Sereyvath, chercheur en économie à l’Académie royale du Cambodge, note que le PEGR permettra un meilleur accès au marché pour un large éventail de produits cambodgiens dans les neuf autres pays de l’ASEAN. Il a toutefois souligné que le Royaume devra s’efforcer de satisfaire aux exigences sanitaires et phytosanitaires respectives.

Le PEGR est une initiative de l’ASEAN et fait l’objet de négociations depuis 2012. Il permettra de stimuler le produit intérieur brut (PIB) du Cambodge de 2 %, d’augmenter les exportations de 7,3 % et d’accroître les investissements de 23 %.

L’ALECC éliminera les droits de douane sur au moins 340 articles, soit 98 % des exportations cambodgiennes vers la Chine — notamment le poivre, les piments séchés, les noix de cajou, l’ail, le miel, les légumes, les viandes, le poisson et les produits de la mer tels que les crabes et les mollusques — et 90 % des expéditions chinoises vers le Royaume.

Avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône