Transports : Ouverture au public de la voie express Phnom Penh-Sihanoukville

Le premier jour d'essai de l'utilisation par le public de la voie express Phnom Penh-Sihanoukville a été marqué par des problèmes de vitesse et de circulation en sens inverse, ainsi que par la présence de conducteurs de motos de moins de 500 cm3.

Le ministère des Transports et des Travaux publics a mis en service la voie express samedi dernier. L'utilisation sera gratuite pendant tout le mois d'octobre. Photo : ministère des Transports et des Travaux publics
Le ministère des Transports et des Travaux publics a mis en service la voie express samedi dernier. L'utilisation sera gratuite pendant tout le mois d'octobre. Photo : ministère des Transports et des Travaux publics

Le porte-parole du ministère des Transports, Heang Sotheayut, a déclaré que certains étaient en excès de vitesse, car la route était ouverte, large et en bon état.

« Certains conducteurs ont pris des photos de leur performance et les ont postées sur Facebook pour se vanter. Mais c’est contraire aux règles et notre police leur avait demandé de respecter la vitesse autorisée. Les automobilistes doivent respecter le Code de la route et se comporter en conducteurs responsables », a-t-il déclaré, ajoutant que la plupart des conducteurs avaient suivi les règles.

Pour Kim Pagna, directeur de l’Asia Injury Prevention Foundation, la violation des règles par certains automobilistes pouvait être due à un manque d’information ou à leur excitation à propos de la nouvelle voie rapide et le ministère devait travailler sur ces questions pour éviter les accidents.

Il exhorte également le ministère à travailler sur d’autres aspects techniques tels que la création d’une application pour smartphone afin de faciliter l’utilisation du péage, l’installation de plus de caméras de vidéosurveillance et la sensibilisation des piétons à ne pas traverser la voie rapide.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône