top of page
Ancre 1

Sports & Solidarité : Combiner le plaisir du cyclisme avec un message de durabilité

L’engagement de Phnom Penh en faveur d’un avenir plus vert a été fièrement affiché le 3 mars 2024, lorsque plusieurs milliers de sportifs ont effectué une joyeuse promenade dans les rues de la ville à l’occasion de l’événement « Pédalez pour la planète 2024 ».

L’événement, organisé par l’Union européenne au Cambodge, le ministère de l’éducation, de la Jeunesse et des Sports et la mairie de Phnom Penh, en partenariat avec EuroCham, a accueilli près de 2 000 cyclistes, qui se sont rassemblés au stade olympique national.

M. Driesmans a fait part de son enthousiasme à l’égard de l’événement et s’est montré optimiste quant à la possibilité de l’organiser à nouveau l’année prochaine.

« Au départ, nous nous attendions à ce qu’il y ait environ 300 participants, mais à la surprise générale, nous étions plus proches de 2 000. Nous ne sommes pas seulement là pour faire de l’exercice, nous pédalons pour la planète », a-t-il déclaré, soulignant le rôle du cyclisme dans la promotion d’un mode de vie durable et respectueux de l’environnement.

L’ambassadeur a affirmé qu’il considérait le vélo comme un mode de transport exceptionnellement efficace, en raison de l’absence d’émissions de carbone et de pollution de l’air, et qu’il aimait personnellement se déplacer à bicyclette.

L’événement, qui revient après 10 ans d’absence, a connu un succès retentissant, la participation ayant presque décuplé par rapport aux prévisions. Le parcours de 10 km a été soigneusement planifié, passant devant plusieurs monuments tels que le Monument de l’Indépendance et le Wat Phnom, avec un poste d’eau installé au siège de la délégation de l’UE pour s’assurer que les coureurs étaient bien hydratés.

« Pédalez pour la planète 2024 »

M. Driesmans a proposé de passer à un discours plus positif, en mettant l’accent sur les mesures concrètes que les gens peuvent prendre pour atténuer leur impact sur l’environnement, le vélo étant un excellent exemple d’une telle mesure proactive.

« Je pense que les gens devraient profiter de l’occasion non seulement pour s’amuser, mais aussi pour réfléchir un peu à l’avenir de la planète. Nous savons qu’à Phnom Penh, et aussi en Europe, les jeunes sont très conscients du changement climatique et des défis environnementaux, et je pense que c’est dans ce domaine que nous devons investir », a-t-il déclaré tout en soulignant la nécessité d’adopter des pratiques de vie durables dans tous les aspects de la vie, y compris l’alimentation, les achats et les transports.

Le secrétaire d’État au ministère de l’Éducation, Vath Chamroeun, s’est fait l’écho de ces sentiments, exprimant sa gratitude envers l’UE pour avoir favorisé un partenariat qui encourage l’engagement des communautés dans la conservation de l’environnement.

Il a également remercié l’ambassadeur pour son soutien indéfectible et son engagement en faveur de cet événement.

Source : Notre partenaire The Post & AKP

Comentarios


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page