Sports & SEA Games : Les kickboxeurs cambodgiens assurés d'une médaille

Les kickboxeurs du Cambodge ont bien démarré le 8 mai leur campagne de médailles aux 31e Jeux d'Asie du Sud-Est (SEA Games) à Hanoï.

Le kickboxeur cambodgien Sorn Rakim échange des coups avec son adversaire malaisien Awang Muhammad Hazmiey Awang Handra aux Jeux SEA à Hanoi. Photo CAMSOC
Le kickboxeur cambodgien Sorn Rakim échange des coups avec son adversaire malaisien Awang Muhammad Hazmiey Awang Handra aux Jeux SEA à Hanoi. Photo CAMSOC

Bien que la compétition soit toujours en cours dans toutes les catégories, l’équipe de kickboxing a déjà garanti au moins quatre médailles de bronze au Royaume, après avoir remporté ses huit premiers combats dimanche et s’être qualifiée pour les demi-finales. L’événement sportif régional décerne une médaille d’or au vainqueur et une médaille d’argent au finaliste, tandis que les troisième et quatrième places reviennent avec une médaille de bronze.

Dans les cinq premiers matchs d’ouverture de dimanche, Nov Srey Pov — la plus jeune combattante — a été la seule déception de la journée, après avoir perdu aux points contre Bui Linh, du pays hôte, lors du combat en trois rounds dans la catégorie des 52 kg.

Touch Rachan, Sorn Rakim et Kan Meng Hong ont tous gagné pour se qualifier pour les demi-finales, tandis que Lon Panha est devenu le boxeur le plus chanceux en se voyant accorder un bye, et donc une qualification automatique pour les demi-finales des 67 kg.

Rachan, Rakim et Meng Hong, qui ont tous dû faire appel à leur talent et à leur technique pour se disputer la possibilité de passer au tour suivant, ont laissé les fans cambodgiens ravis après leurs victoires.

Les kickboxeurs du Cambodge ont bien démarré le 8 mai leur campagne de médailles aux 31e Jeux d'Asie du Sud-Est (SEA Games) à Hanoï.

Rachan, plus connu sous le nom de « Beut Sangkeum », a donné aux fans cambodgiens leur premier sourire de la journée lors du match d’ouverture de la catégorie des 57 kg, en battant aux points Esteban Jomar Balangui des Philippines.

Meng Hong a fait le bonheur des spectateurs qui ont suivi le match en direct au Cambodge grâce à son sens de la stratégie, utilisant à la fois une habile défense et une attaque efficace.

Bien qu’il n’ait pas pu mettre au tapis le Laotien Khammaty Houmphanh dans la catégorie des 54 kg pendant le match, le Cambodgien a battu le boxeur laotien et a remporté les trois rounds avec des scores de 2-1, 3-0 et 3-0.

Le kickboxeur cambodgien Rakim a gardé le meilleur pour la fin, puisqu’il est devenu le seul combattant à gagner par KO, l’arbitre ayant arrêté son combat dans la catégorie des 63,5 kg contre le Malaisien Awang Muhammad Hazmiey Awang Handra au deuxième round.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône