Solidarité : Courir avec Sai, 400 000 pas pour sauver les enfants atteints du cancer

Uon Pakthom, chanteur et interprète cambodgien plus connu sous le nom de Sai, a officiellement inauguré dimanche dernier l’événement « Run with Sai : 400 000 steps ».

L'artiste cambodgien Sai courrera de Phnom Penh à Siem Reap afin de récolter des fonds pour l’hôpital pour enfants d’Angkor. Photographie fournie
L'artiste cambodgien Sai courrera de Phnom Penh à Siem Reap afin de récolter des fonds pour l’hôpital pour enfants d’Angkor. Photographie fournie

Sai — qui a fait les gros titres en 2020 lorsqu’il a lancé la « Course de charité avec Sai » afin de recueillir des dons pour l’hôpital pour enfants d’Angkor dans la province de Siem Reap en courant sur les routes du pays — a l’intention de collecter des fonds cette fois-ci en courant de Phnom Penh à Siem Reap.

La course de charité de 97 jours avait permis de récolter 500 000 dollars pour aider l’hôpital, qui était confronté à un manque de fonds. Créé en 1999, l’hôpital vise à fournir des services médicaux gratuits aux enfants cambodgiens.

Pour l’événement de cette année, Sai prévoit de courir jusqu’à Siem Reap du 22 au 30 octobre 2022, en espérant que l’argent récolté aidera l’hôpital à aider les enfants malades, notamment ceux atteints de cancer. L’hôpital a déclaré que la tendance à l’augmentation de ces cas était alarmante.

Sin Ket Arun, directeur du bureau des relations publiques de l’hôpital, explique que l’hôpital diagnostique régulièrement des cancers chez les enfants, notamment des cancers des yeux, de la moelle épinière, des tissus et du cerveau, ainsi que des leucémies.

Bien que le personnel comprenne des médecins spécialisés dans le traitement de ces pathologies, Ket Arun précise que le traitement du cancer est souvent coûteux, car il fait appel à des techniques complexes, notamment la chirurgie, la chimiothérapie, le traitement au laser, l’injection de gel des tissus et la gestion de la douleur.

L’hôpital prend en charge les enfants atteints de cancer depuis 2012. Chaque année, il a besoin de 350 000 à 400 000 dollars pour financer les examens cliniques et les traitements. À ce jour, il a traité 508 enfants atteints de cancer.

Outre les dons, Sai encourage les jeunes et d’autres coureurs passionnés à courir à ses côtés et à promouvoir l’esprit du sport au Cambodge, en prévision de l’accueil historique par le Royaume des 32e Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA) l’année prochaine.

Sok Sabayna, directeur exécutif de #BeyondTheGames — une campagne lancée par le comité d’organisation des Jeux SEA cambodgiens (CAMSOC) pour promouvoir les Jeux SEA 2023 et les Jeux Para de l’ASEAN — a salué le dévouement de Sai.

Il espère que cet événement — qui associe les activités humanitaires à l’esprit du sport — motivera le public à mener d’autres activités sociales en fonction de ses compétences et de son potentiel.

Sai a lancé un appel aux philanthropes de tous horizons pour qu’ils fassent un don en précisant que chaque dollar contribuerait à sauver les enfants cambodgiens des « griffes du cancer ». Tous les dons seront déposés directement sur le compte bancaire de l’hôpital.

Pour Sai, « les enfants sont l’espoir, la lumière et l’avenir du Royaume. Tous les Cambodgiens doivent donc s’unir pour les protéger afin qu’ils deviennent à l’avenir de solides piliers de la nation ».

Les contributions à l’hôpital pour enfants d’Angkor peuvent être adressées aux comptes suivants :

  • ABA: Hôpital d’Angkor pour enfants (000 853 843)

  • ACLEDA : Hôpital pour enfants d’Angkor (01000105696828)

  • Sathapana : Hôpital pour enfants d’Angkor (07808082834100102)

Keo Kereya avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône