top of page

Solidarité : Le Premier ministre consolide son soutien au travail de Somaly Mam

Le Premier ministre Hun Sen et son épouse ont confirmé à nouveau ce matin leur soutien sans faille à l’AFESIP-Cambodge.

Somaly Mam, Présidente de l'AFESIP
Somaly Mam, Présidente de l'AFESIP

Alors qu’il rendait visite en compagnie de son épouse aux victimes d’agressions sexuelles et de trafic d’êtres humains au Centre Tom Dy de l’AFESIP-Cambodge, situé dans la banlieue de de Phnom Penh, le Premier ministre a déclaré que chacune des victimes continuerait à recevoir 100 000 riels (25 USD) par mois, tandis que le centre recevrait 20 millions de Riels pour la nourriture, contre 10 millions auparavant, en plus des 1 200 kg de riz moulu livrés chaque mois.

« De plus, a-t-il ajouté, le centre recevra 50 000 dollars par an comme fonds de réserve à partir de cette année. »

Samdech Techo Hun Sen a profité de l’occasion pour demander que l’on prête attention à l’éducation des victimes, en précisant qu’elles devraient avoir au moins un diplôme équivalent à une licence.

« L’éducation est ce que nous pouvons leur fournir comme aide à long terme en plus de leurs repas », a-t-il souligné.

L’AFESIP est une organisation non gouvernementale, non partisane et non religieuse, créée au niveau local au Cambodge en 1996 pour défendre et garantir les droits des femmes et des filles victimes ou menacées de traite des êtres humains et d’esclavage sexuel.


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page