top of page

Siem Reap & Transports : Vers l'utilisation de bus électriques dans la capitale provinciale

L’administration provinciale de Siem Reap et l’Initiative de développement des villes pour l’Asie (CDIA), un fonds d’affectation spéciale de la Banque asiatique de développement (BAD), prévoient une étude de faisabilité pour la mise en place de bus électriques dans la ville de Siem Reap.

Bus électrique à Hanoï. Photo Pexels
Bus électrique à Hanoï. Photo Pexels

La dernière réunion, qui s’est tenue au début du mois, a vu la participation du gouverneur adjoint de la province, Pin Prakad, et de la responsable du projet CDIA, Kathleen Jovellanos, ainsi que d’autres experts des départements provinciaux.

M. Prakad a déclaré que l’administration provinciale et le département général des transports terrestres avaient accepté de coopérer avec le CDIA pour mettre en œuvre une étude complète du projet afin de « créer un système de transport public intelligent avec des émissions de carbone réduites ».

Le ministère des Travaux publics et des Transports a récemment ouvert une borne de recharge de VE dans la ville de Siem Reap, le ministre Sun Chanthol ayant exhorté les partenaires concernés et le secteur privé à accroître l’utilisation des VE.

Selon le ministère, « au cours des 10 premiers mois de cette année, l’enregistrement des VE a été multiplié par 11 par rapport à la même période en 2021, ce qui montre l’engagement fort du gouvernement à généraliser l’utilisation des VE pour atteindre 40 % de tous les véhicules au Cambodge d’ici 2030 et 70 % d’ici 2050 ».

Le ministre a également confirmé que EV Energy Tech Co Ltd prévoit d’installer 20 points de charge supplémentaires pour les VE, tandis que le conglomérat chinois BYD Co Ltd, prévoit d’installer 200 bornes supplémentaires dans tout le pays.


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page