Siem Reap & Tourisme : Redonner le goût du Cambodge à travers des excursions gastronomiques

La gastronomie et la culture ont toujours été intimement liées et les riches saveurs de la cuisine cambodgienne s'accompagnent d'un éventail fascinant de traditions qui remontent à plusieurs siècles.

Les participants à la visite gastronomique auront l'occasion de goûter à une variété de plats cambodgiens authentiques. Photographie fournie
Les participants à la visite gastronomique auront l'occasion de goûter à une variété de plats cambodgiens authentiques. Photographie fournie

En raison de sa proximité avec Angkor Wat et d’autres sites anciens, Siem Reap a été de tout temps la principale destination touristique du Royaume. Cependant, l’une des meilleures façons d’explorer Siem Reap n’a rien à voir avec les temples ou les sites traditionnels.

L’expérience de la richesse de la nourriture cambodgienne locale est un excellent moyen pour les touristes de compléter leurs voyages dans la région en découvrant un aspect différent de la culture du Royaume.

Siem Reap Food Tours a été fondé en 2014 dans le but de fournir ces expériences culinaires cambodgiennes authentiques aux touristes, avec des tours qui commencent le matin et durent environ une demi-journée, ainsi que des visites en soirée pour ceux qui préfèrent dîner à la nuit tombée.

« La cuisine cambodgienne est ancrée dans l’idée du terroir et des ingrédients locaux : le poisson du Tonlé Sap, les nouilles préparées à partir de riz cultivé ici à Siem Reap, le poivre de Kampot et les herbes fraîchement cueillies. Cela signifie que le meilleur endroit pour goûter les plats cambodgiens classiques est ici, dans le Royaume — ils n’auront jamais le même goût ailleurs, et chaque plat reflète la riche histoire et les diverses influences du pays », explique Steven Halcrow, cofondateur de Siem Reap Food Tours.

Apprendre comment le num banh chok est fabriqué est une activité populaire. Photographie fournie
Apprendre comment le num banh chok est fabriqué est une activité populaire. Photographie fournie

Il existe beaucoup de guides et d’agences de tourisme à Siem Reap qui se concentrent sur l’expérience d’Angkor Wat, mais Siem Reap Food Tours est unique en ce sens qu’il s’attache à offrir des expériences ayant une véritable profondeur culturelle en emmenant les clients dans de petits villages où ils peuvent avoir un aperçu de la vie dans les zones rurales du Cambodge et goûter des plats locaux authentiques.

« J’ai été chef cuisinier pendant 10 ans et j’ai travaillé dans un restaurant deux fois étoilé en Écosse avant de venir au Cambodge, où j’ai rencontré ma partenaire Lina Goldberg, auteure du guide Move to Cambodia. »

« Nous avons eu l’idée de créer un circuit où nous ferions découvrir aux visiteurs du Cambodge sa cuisine. La plupart des touristes connaissent très peu la cuisine locale, ou ont peur d’essayer le prahok, et nous voulions partager avec eux notre amour de cette cuisine », explique Halcrow.

Siem Reap Food Tours propose aux gourmets des expéditions guidées, matin et soir, adaptées à de petits groupes de gourmets aventureux, qui les emmènent au cœur de Siem Reap et leur offrent une occasion unique de découvrir la vie et la culture cambodgiennes.

Les visiteurs goûteront à d’authentiques plats khmers dans une variété de lieux hors des sentiers battus, des stands de nourriture dans la rue aux marchés locaux animés. Ils découvriront les spécialités populaires du marché khmer et les snacks de rue, ainsi que certains des fruits les plus exotiques du Royaume.

La visite matinale, guidée par Jared Cahners, un « expert gourmet » qui vit au Cambodge depuis plus de dix ans, commence à 8 heures et se termine entre midi et 13 heures.

« Nos visites coûtent 75 dollars américains par personne, mais ce prix comprend la nourriture, les boissons et le transport pendant toute la durée de la visite », explique Jared Cahners.

Cahners emmène un groupe de touristes sur l'un des marchés locaux. Photographie fournie
Cahners emmène un groupe de touristes sur l'un des marchés locaux. Photographie fournie

M. Cahners passe la matinée à emmener les touristes goûter à certains des plats les plus populaires du petit-déjeuner cambodgien, et à se rendre sur un marché local pour apprendre à connaître les ingrédients cambodgiens.

Ensuite, ils se rendent dans les rizières de la campagne, dans un village connu pour la fabrication du num banh chok, où ils peuvent observer comment les nouilles sont fabriquées. Au village, le groupe rendra également visite à des fabricants de vin de riz traditionnel avant de reprendre la route vers Siem Reap.

Les visites nocturnes commencent à 17 heures et durent jusqu’à 21 heures environ. Cahners guide des groupes de touristes autour de Siem Reap pour leur faire déguster de délicieux plats cambodgiens dans plusieurs endroits différents, qu’il s’agisse de petits restaurants familiaux ou de spécialités locales, ou encore de stands de cuisine de rue sur un marché de nuit très fréquenté à la sortie de la ville.

La visite du soir propose tout, du barbecue familial à des raretés comme les grenouilles farcies au kroeung, une pâte de curry parfumée qui est l’un des ingrédients essentiels de la cuisine khmère.

Les participants à la visite nocturne sont, bien entendu, également invités à boire quelques bières cambodgiennes locales pour créer une expérience culturelle plus conviviale, s’ils le souhaitent.

Selon M. Halcrow, l’ambition est de faire découvrir aux visiteurs la vraie cuisine cambodgienne : Les ingrédients, les plats et les personnes qui les préparent. Si l’un de leurs invités a un régime alimentaire spécifique ou des allergies, ils peuvent y répondre s’ils sont prévenus.

« Nous avons passé des années à établir des relations solides avec les vendeurs de nourriture, et à rechercher les meilleurs plats de Siem Reap, et nous mettons un point d’honneur à aller dans des endroits qui ne sont pas facilement accessibles aux touristes qui ne parlent pas la langue. Nous pensons que cela nous permet d’offrir aux visiteurs une expérience authentique », explique M. Halcrow.

Selon M. Cahners, les touristes apprécient non seulement l’expérience, mais aussi la rencontre avec des Cambodgiens ordinaires vivant leur vie en dehors du circuit touristique habituel.

« Les entreprises locales que nous visitons font partie intégrante de notre concept, et il est important pour nous de nous assurer que nous faisons découvrir aux visiteurs la nourriture et les habitants du Cambodge de manière respectueuse, et que chacun est rémunéré équitablement. Ces Cambodgiens sont toujours très accueillants et heureux d’avoir des étrangers qui apprécient leur cuisine », déclare M. Cahners.

M.Cahners, résident de longue date, parle couramment le khmer. Photographie fournie
M.Cahners, résident de longue date, parle couramment le khmer. Photographie fournie

Halcrow raconte qu’au fil des années, ils ont eu l’occasion d’accueillir des groupes de Cambodgiens qui ont grandi dans des endroits comme les États-Unis, le Canada ou l’Australie et qui connaissaient la nourriture cambodgienne, mais seulement à travers les recettes familiales.

« Les Cambodgiens de la diaspora sont toujours très intéressés à en savoir plus sur la façon dont la nourriture est préparée à la source. Nous avons été très enthousiastes lorsque nous avons pu accueillir Nite Yun, qui dirige Nyum Bai, le plus célèbre restaurant cambodgien de Californie ».

M.Halcrow affirme que, avant la pandémie, et bien qu’il s’agisse d’une petite entreprise, ses visites étaient l’activité alimentaire la plus prisée à Siem Reap en raison de sa réputation et du bouche-à-oreille flatteur parmi les voyageurs.

Comme la plupart des entreprises qui dépendent du tourisme, le Covid-19 a eu raison de leur activité pendant une longue période et, malheureusement, leur succursale de la capitale — Phnom Penh Food Tours — est maintenant fermée depuis le début de la pandémie.

« Il n’y a pas que nous », déclare M. Halcrow. « Cela a été une période difficile pour toutes les petites entreprises, et nous nous sommes inquiétés pour les restaurants, les chauffeurs de tuktuk et les autres qui dépendent du tourisme. »

Aujourd’hui, cependant, avec les visiteurs étrangers qui commencent à revenir dans le Royaume et les réservations pour de futurs voyages en hausse, les choses s’améliorent pour les nombreuses petites entreprises et les résidents de Siem Reap qui ont besoin des touristes pour gagner leur vie.

« J’aimerais simplement que les gens sachent que nous sommes ouverts ! Jusqu’à présent, nous avons organisé des visites pour un nombre modeste d’invités à Siem Reap et nous espérons que c’est le signe que les touristes reviendront en grand nombre au Cambodge. »

Pour plus d’informations sur Siem Reap Food Tours, visitez leur site Web : siemreapfoodtours.com.

Roth Sochieata avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône