Siem Reap & Tourisme : La lente reprise de l'activité

Après deux ans de fermeture en raison du COVID et de grands chantiers sur les routes, Siem Reap est-elle enfin sur la bonne voie ? Des voix optimistes évoquent le retour imminent de l'activité hôtelière de la ville, mais apparemment, la réponse reste incertaine.

Selon le ministère du Tourisme, au cours des six premiers mois de 2019, sur les 3,3 millions de touristes internationaux qui ont visité le Cambodge, plus d'un tiers (1,2 million) s'étaient rendus dans la province de Siem Reap.
Selon le ministère du Tourisme, au cours des six premiers mois de 2019, sur les 3,3 millions de touristes internationaux qui ont visité le Cambodge, plus d'un tiers (1,2 million) s'étaient rendus dans la province de Siem Reap.

Le retour de l'industrie hôtelière

L'un des signes les plus importants des problèmes auxquels Siem Reap a été confrontée est sa légendaire « Pub Street ». Une Mecque pour les touristes de passage et un baromètre sur la façon dont les entreprises se portent dans la ville.

Après presque un an de fermeture, la zone est maintenant réparée, mais les bars ne sont pas tous ouverts.

Ce qui manque, ce sont les foules d'autrefois. Tom Kay du Picasso Bar sur Pub Street confie : « Il y a plus de gens à Siem Reap maintenant, mais les niveaux de touristes restent encore très bas. Plus de bars ont rouvert, mais le nombre de clients reste insuffisant ».

Même tard le samedi, auparavant un « prime time », les grands bars et clubs tournent aux alentours de 10 à 20 % d’occupation. Les hôteliers ne font pas état non plus d'une grande amélioration, bien qu'il y ait un petit frémissement.

Signes

Un signe positif au moins est que les hôtels sont doucement en train de rouvrir plutôt que de fermer, bien que les anciens établissements vides dominent encore le paysage. Et c'est dans le haut de gamme que les choses semblent bouger le plus.

Le Shinta Mani Angkor enregistre des réservations prometteuses, bien qu'il se situe dans le haut de l'échelle des prix. Chandra Oum, directrice adjointe de l'établissement, a déclaré à Cambodia Investment Review :

« Nous n'avons rouvert que récemment et, bien que nous n'ayons pas encore fait un gros effort de marketing, nous recevons des réservations de touristes locaux et étrangers »

Pour l'instant, seules les villas avec piscine privée ont été ouvertes, pour 400 à 990 dollars la nuitée, les parties moins chères de l'hôtel n'ayant pas encore été rénovées. Chandra ajoute : « Nous allons surveiller les arrivées à l'aéroport et le nombre de touristes avant de nous agrandir et d'investir davantage ».

Lorsque l'hôtel sera ouvert, ces chambres seront disponibles à partir de 120 dollars la nuit, mais pour l'instant, le marché n'est pas encore prêt pour une ouverture complète.

Et c'est un autre domaine où la ville connaît des hauts et des bas.

Pendant les fêtes comme le Nouvel An, les hôtels pouvaient atteindre autrefois un taux d'occupation de près de 100 %, mais celui-ci stagne aux alentours de 20 % à présent.

Selon Tim Scott, propriétaire d'un hôtel près de Bar Street, « nous recevons plus de demandes et de réservations, mais ce n'est pas encore à un niveau proche de la normale ».

La lente reprise du secteur de l'immobilier à Siem Reap

L'immobilier est un autre secteur qui a connu une certaine croissance au cours des derniers mois, mais avec des tendances bien différentes. Daniella Wilson, PDG de South East Asia Property Services (SEAPS), affirme :

« Les choses se sont indubitablement améliorées au cours des trois derniers mois, mais cela a eu tendance à se produire sur les marchés de la location et de l'hôtellerie »

« La plupart de nos clients recherchent des bars et des restaurants qui peuvent être exploités avec des loyers bon marché dans l'espoir d'un retour en force du tourisme ».

Ainsi, si les choses s'améliorent incontestablement à Siem Reap, le paysage reste dominé par des bâtiments vides, des bars à peine remplis et des hôtels fonctionnant à une capacité minimale.

Gareth Jonhson avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône