top of page
Ancre 1

Siem Reap : Techniques de préservation des collections du Musée des textiles traditionnels

Le Musée des textiles traditionnels asiatiques MGC, dans la province de Siem Reap, pourrait être le premier musée du Royaume à présenter un large éventail d’articles en soie, en coton, en lin, en écorce et en laine, ainsi que des vêtements contemporains provenant de six pays riverains du Mékong et du Gange.

Les experts du musée prennent à présent soin d’utiliser les techniques appropriées pour entretenir et préserver ces collections quelle que soit leur ancienneté.
Les experts du musée prennent à présent soin d’utiliser les techniques appropriées pour entretenir et préserver ces collections quelle que soit leur ancienneté.

Selon l’Autorité Nationale Apsara, les produits en soie et coton exposés comprennent des vêtements, des chapeaux, des gants, des chaussettes, des écharpes, ainsi que des outils de tissage.

Selon M. Sen Kimsun, directeur par intérim du MGC Asian Traditional Textiles Museum, tous ces articles exposés dans le musée ne sont pas nécessairement destinés à être conservés et doivent parfois être jetés lorsqu’ils sont endommagés. Les experts disposent à présent des techniques adéquates pour les conserver le plus longtemps possible :

« Nous avons deux principes pour préserver ces produits en soie au mieux : ils doivent être soigneusement conservés avant d’être endommagés. Afin de ne pas affecter les objets lors de l’accrochage et de la mise en vitrine, il faut éviter qu'ils entrent en contact direct avec le métal ou le bois. »

Le Musée des textiles traditionnels asiatiques MGC, dans la province de Siem Reap
Le Musée des textiles traditionnels asiatiques MGC, dans la province de Siem Reap

« Chaque matin, nous ouvrons portes et fenêtres pendant un court moment pour qu’il n’y ait pas d’odeur dans chaque galerie, nous nettoyons régulièrement le sol et le socle, et nous changeons la position du socle pour le nettoyer et éviter que la poussière, les insectes ou la poussière ne polluent et endommagent les collections. Nous mettons également des pesticides dans les coins et les portes de la galerie et avons installé une barrière anti-rat. »

M. Sen Kimsun précise que dans le hall d’exposition, il est également nécessaire de contrôler correctement l’éclairage pour éviter de modifier la couleur du produit.

D’autre part, le réglage de la température est encore plus important, car toutes les galeries ont besoin d’une température régulière, 30 degrés Celsius, et d’un taux d’humidité à 65 %.

M. Sen Kimsun, directeur par intérim du MGC Asian Traditional Textiles Museum
M. Sen Kimsun, directeur par intérim du MGC Asian Traditional Textiles Museum

Source : ANA

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page