Santé : L'Ambassade de France demeure engagée avec le Cambodge

Hier soir, l’Ambassade de France a rappelé son engagement dans la coopération sur les questions de santé au Cambodge notamment à travers le soutien aux étudiants en médecine ou la mobilisation d’Experts Technique Internationaux (ETI) dans des institutions clés du secteur.

Fabrice Étienne, 1er conseiller de l’ambassade
Fabrice Étienne, 1er conseiller de l’ambassade. Photo CG

Il semblait donc logique pour pour l’Ambassade d’organiser un cocktail pour célébrer l’important symposium dédié aux recherches sur la tuberculose. La réception a accueilli une soixantaine de personnes, réunissant les parties prenantes du projet TB-Speed et d’autres acteurs majeurs du secteur de la santé.

À propos

La tuberculose est actuellement la maladie infectieuse la plus mortelle avec 1,5 million de décès par an. En réalité, la tuberculose tue annuellement davantage que le paludisme et le VIH combinés. 10 millions de personnes développent une tuberculose active chaque année dont 1 million d’enfants.

Malgré les remarquables progrès réalisés par le Cambodge dans la lutte contre la tuberculose (l’incidence de la tuberculose a diminué de 25 % entre 2015 et 2020), il y a encore 45 000 cas par an, dont 22 % d’enfants.

Parmi les participants du cocktail d'hier soir
Parmi les participants du cocktail d'hier soir

Projet de recherche

Le projet de recherche TB-Speed a pour objectif de réduire la mortalité liée à la tuberculose chez l’enfant en améliorant son diagnostic. Le projet a été déployé entre 2017 et 2022 dans sept pays à ressources limitées : le Cambodge, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Mozambique, la Sierra Leone, l’Uganda et la Zambie.

L’Institut Pasteur du Cambodge, le Programme National sur la Tuberculose, ainsi que le consortium TB-Speed ont organisé la restitution nationale des résultats du projet de recherche TB-SPEED à Phnom Penh les 5 et 6 juillet 2022, en présence de S.E. Prof. MAM Bunheng, ministre de la Santé.

Dans son discours, Fabrice Étienne, 1er conseiller de l’ambassade rappelait :

« La santé globale est une priorité de la France. Le soutien apporté au projet de recherche TB-Speed en est une nouvelle preuve puisque les trois principaux bailleurs de fonds sont :

  1. L’agence de recherches française l’ANRS ;

  2. La facilité française L’Initiative (ancienne Initiative 5 %) complémentaire du Fonds Mondial ;

  3. L’agence de santé mondiale dédiée à l’innovation Unitaid dont la France est l’un des fondateurs et le principal financeur.

Il a également rappelé l'engagement de l'ambassade dans la coopération sur les questions de santé au Cambodge, à travers par exemple le soutien aux étudiants en médecine ou la mobilisation d’Experts Technique Internationaux (ETI) dans des institutions clés du secteur de la santé.


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône