top of page
Ancre 1

Rubrique Éco : VINCI Airports souhaite poursuivre un partenariat avec le Cambodge

Promouvoir le secteur du tourisme avec VINCI Airports, 3,76 milliards de dollars US de projets d’investissement en 2023, baisse des exportations de bicyclettes, 35 milliards d’échanges internationaux, 456 000 tonnes d’exports de riz usiné et signature d’un accord Cambodge — Chine pour l’exportation de noix de coco fraîches au sommaire de cette rubrique économique.

 

Le groupe VINCI s'engage à promouvoir les destinations touristiques du Royaume à travers l'Europe

Le ministre du Tourisme s’est entretenu mardi dernier avec Emmanuel Menanteau, directeur de zone pour les États-Unis, l’Europe du Nord et de l’Est et l’Asie du Sud-Est chez VINCI Airports afin « d’approfondir la collaboration visant à promouvoir et développer le secteur touristique du Royaume, notamment en faisant découvrir des destinations aux Français et aux Européens tout en assurant le meilleur accueil possible aux passagers voyageant par les airs ».

Le ministre du Tourisme Sok Soken (à droite) s’entretient avec Emmanuel Menanteau, directeur de zone pour les États-Unis, l’Europe du Nord et de l’Est et l’Asie du Sud-Est, VINCI Airports, au ministère du Tourisme à Phnom Penh mardi.
Le ministre du Tourisme Sok Soken (à droite) s’entretient avec Emmanuel Menanteau, directeur de zone pour les États-Unis, l’Europe du Nord et de l’Est et l’Asie du Sud-Est, VINCI Airports, au ministère du Tourisme à Phnom Penh mardi. Photo AKP-MOT

S.E. Sok Soken a, lors de la rencontre, évalué les vastes possibilités de coopération pour promouvoir et développer le secteur du tourisme au Cambodge. Il a également remercié VINCI pour ses efforts continus et sa contribution au soutien et à la promotion du secteur touristique du pays.

Le ministre a demandé à VINCI de poursuivre sa collaboration avec le ministère des Transports pour établir des partenariats entre les secteurs public et privé afin de hisser le secteur du tourisme à un nouveau niveau, conformément à la stratégie du ministère connue sous le nom de « BUILD plus 3Ds ».

Le ministre a également réaffirmé que le ministère des Transports continuerait à apporter son soutien et à entretenir des partenariats étroits avec l’équipe de VINCI dans le but de tirer parti de l’expérience mondiale en matière de renforcement de la connectivité et des services.

En réponse, M. Menanteau a assuré qu’il s’engageait à continuer à promouvoir la destination touristique du pays sur les marchés français et européens afin d’attirer le tourisme international au Cambodge. Ce dernier a également souligné les activités et les réalisations de VINCI Airports dans les trois aéroports internationaux du Royaume, ainsi que les efforts de son équipe pendant la pandémie de COVID-19 pour maintenir un flux continu de touristes.

 

Le Cambodge accueille des investissements pour 3,76 milliards de dollars US en 2023

Selon le Conseil pour le développement du Cambodge (CDC), le Royaume a enregistré des projets d’investissement en capital pour une valeur de 3 765 millions de dollars au cours des neuf premiers mois de l’année, soit une augmentation de 8,6 % par rapport à la même période de l’année dernière.

Travailleurs d'une usine de textile au Cambodge. Photo AKP
Travailleurs d'une usine de textile au Cambodge. Photo AKP

Le CDC a approuvé 191 projets d’investissement au cours de la période janvier-septembre de cette année, ce qui représente une augmentation de 27 % par rapport aux 150 projets approuvés en 2022. Parmi les projets d’investissement approuvés, 141 se situent en dehors des zones économiques spéciales et 50 autres dans les ZES.

Le secrétaire général adjoint du CDC, S.E. Chea Vuthy, a déclaré que les investissements directs étrangers jouaient un rôle essentiel dans le développement socio-économique du Cambodge :

« L’investissement direct étranger a joué un rôle important en contribuant à stimuler le développement économique, en améliorant le niveau de vie de la population grâce aux flux de capitaux, en créant des emplois pour la population locale et en augmentant les exportations. »

Les cinq principaux investisseurs étrangers au Cambodge sont la Chine, la Malaisie, les îles Vierges britanniques, Singapour et le Vietnam. Les projets d’investissement enregistrés s’orientent vers les secteurs de l’agriculture et de l’agro-industrie, de l’industrie manufacturière, du tourisme et des infrastructures.

 

Les exportations de bicyclettes atteignent 424 millions de dollars en neuf mois (-42 %)

Le Cambodge a exporté pour 424 millions de dollars américains de bicyclettes vers les marchés étrangers au troisième trimestre de 2023, soit une baisse de 42,8 % en glissement annuel, indique le dernier rapport du ministère du Commerce.

Les exportations de bicyclettes atteignent 424 millions de dollars en neuf mois (-42 %)
Les exportations de bicyclettes atteignent 424 millions de dollars en neuf mois (-42 %)

La bicyclette demeure l’un des principaux produits manufacturés exportés par le Royaume, après les vêtements, les chaussures et les articles de voyage. Les principaux marchés pour les bicyclettes fabriquées au Cambodge sont les États-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon, la Chine, les pays de l’ASEAN, la Belgique, la Hollande, l’Autriche, la Suède, le Danemark, l’Australie, la République tchèque, l’Italie, la Colombie, la Corée du Sud, l’Espagne, la Slovénie et le Canada.

Les bicyclettes sont assemblées uniquement dans les zones économiques spéciales situées dans la ville de Bavet, dans la province de Svay Rieng, qui partage la frontière avec le Vietnam.

Cinq usines assemblent des bicyclettes destinées à l’exportation. Il s’agit de Evergrand Bicycle (Cambodia) Co., Ltd, Speedtech Industrial Co., Ltd, Smart Tech (Cambodia) Co., Ltd, A and J (Cambodia) Co., Ltd et XDS Bicycle (Cambodia) Co., Ltd.

Le Cambodge fait partie des cinq premiers exportateurs de bicyclettes au monde après la Chine, les Pays-Bas et l’Allemagne.

Le Cambodge a gagné 900 millions de dollars US grâce à l’exportation de bicyclettes en 2022, soit une augmentation de 43 % par rapport à 2021.

 

Les échanges internationaux du Cambodge atteignent 35 milliards de dollars US en 2023

Selon le rapport du Département général des douanes et accises, les échanges internationaux du Cambodge ont totalisé plus de 35,16 milliards de dollars au cours des neuf premiers mois de l’année, soit une baisse de 3,5 % par rapport à la même période de l’année dernière.

Les échanges internationaux du Cambodge atteignent 35 milliards de dollars US en 2023

De janvier à septembre, le Royaume a exporté pour 16,94 milliards de dollars de marchandises vers les marchés étrangers, soit une baisse de 0,8 % en glissement annuel, tandis que ses importations ont chuté de 5,9 % pour atteindre 18,21 milliards de dollars, a précisé la source.

Les principaux marchés du Cambodge comprennent les États-Unis, la Chine, le Vietnam, le Japon, l’Allemagne, le Canada et le Royaume-Uni.

Les produits exportés par le Royaume sont les vêtements, les machines et les équipements électriques, les chaussures, les articles en cuir, les céréales, les meubles, le caoutchouc, les fruits, les légumes, les perles, les jouets et le textile.

L’industrie de l’habillement, de la chaussure et des articles de voyage est la principale source de devises pour le Cambodge. Le secteur comprend environ 1 133 usines et succursales, employant près de 840 000 travailleurs, principalement des femmes.

Selon le rapport officiel, en 2022, le Cambodge a exporté pour 22,4 milliards de dollars de marchandises, soit une augmentation de 16,4 % par rapport à l’année précédente, et a importé pour 29,9 milliards de dollars (+4,3 %).

 

Cambodge : Les exportations de riz usiné atteignent plus de 456 000 tonnes au cours des neuf premiers mois de 2023

Le Royaume a exporté un total de 456 581 tonnes de riz usiné au cours des neuf premiers mois de cette année, générant plus de 327 millions de dollars américains de recettes.

Les exportations de riz usiné atteignent plus de 456 000 tonnes au cours des neuf premiers mois de 2023
Les exportations de riz usiné atteignent plus de 456 000 tonnes au cours des neuf premiers mois de 2023

Cette information a été communiquée dans un rapport diffusé le 6 octobre par la Fédération cambodgienne du riz.

Durant cette période, les exportations représentaient environ 65 % des objectifs de 700 000 tonnes cette année, et ont été expédiées vers 57 pays et régions du monde.

Les pays de l’Union européenne demeurent les principaux acheteurs de riz usiné cambodgien, avec 190 788 tonnes, suivis par la Chine et ses régions autonomes, et les membres de l’ASEAN avec respectivement 366 tonnes et 45 306 tonnes.

Les variétés de riz usiné exportées comprennent le riz aromatique de qualité supérieure, le riz parfumé, le riz blanc à long grain, le riz étuvé et le riz biologique.

En 2022, le Cambodge a exporté plus de 630 000 tonnes de riz usiné vers 59 pays, ce qui lui a rapporté 414 millions de dollars US, tandis que les recettes des exportations de riz paddy s’élevaient à environ 841 millions de dollars US.

La Fédération cambodgienne du riz s’est fixé l’objectif ambitieux d’exporter au moins un million de tonnes de riz usiné d’ici 2025.

 

Le Cambodge et la Chine signent un protocole d'exigences phytosanitaires pour l'exportation de noix de coco fraîches

Le Cambodge et la Chine ont signé un protocole d'exigences phytosanitaires qui permettra l'exportation de noix de coco fraîches du Cambodge vers la Chine. L'accord a été signé entre le ministère de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche et l'Administration générale des douanes de Chine.

Mme Im Rachana, sous-secrétaire d’État et porte-parole du ministère, a déclaré que le département général de l’agriculture du ministère avait informé les propriétaires de plantations de cocotiers, les communautés de cultivateurs de noix et les propriétaires d’usines de transformation et d’emballage qui souhaitent produire et transformer des noix de coco fraîches pour le marché chinois, de demander l’enregistrement de leurs plantations et de leurs usines.

« Le ministère travaillera avec les agriculteurs pour s’assurer qu’ils cultivent les noix de coco conformément aux normes sanitaires et phytosanitaires établies par l’Administration générale des douanes de Chine », a-t-elle ajouté.

La liste des plantations de noix de coco fraîches et des usines de transformation et d’emballage sera envoyée aux futurs partenaires chinois au début du mois de décembre 2023 pour examen et évaluation avant l’exportation officielle, a souligné la porte-parole.

Le Cambodge possède actuellement 17 000 hectares de plantations de noix de coco, dont 14 000 hectares sont prêts à être récoltés, pour un rendement total de 248 000 tonnes en 2022.

 

Sources : Cambodge Mag - AKP - The Post - OMC - Ministère de l’Économie et des Finances - Département des Taxes - Ministère de l’Agriculture, des forêts et de la pêche - Cambodia Investment Review - AmCham

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page