Premier ministre : 3e dose de rappel et vaccination pour les 10-11 ans

Le Premier ministre Hun Sen a donné son accord à l’injection d’une troisième dose pour renforcer l’immunité contre le virus COVID-19.

Le Premier ministre Hun Sen
Le Premier ministre Hun Sen

Lors de la conférence de presse organisée après le lancement de la campagne de vaccination des moins de 18 ans, le Premier ministre a déclaré que les personnes en première ligne, estimées entre 500 000 et 1 000 000, notamment celles qui se trouvent à la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande, sont prioritaires pour la troisième dose.

« AstraZeneca sera utilisé comme dose de rappel pour ceux qui ont reçu le vaccin Sinopharm ou Sinovac, tandis que ceux qui ont reçu AstraZeneca recevront Sinopharm ou Sinovac pour leur troisième dose, a-t-il ajouté. »

Après cela, les neuf millions d’autres personnes recevront leur troisième dose, a-t-il souligné.

Par ailleurs, le Premier ministre Samdech Techo a annoncé son projet de faire vacciner les enfants âgés de 10 et 11 ans. De toute façon, a-t-il dit, cela dépend aussi de la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des fabricants de vaccins.

Au 31 juillet, 7 304 756 personnes adultes ont reçu leur première dose, soit 73,05 % des 10 millions de personnes prévues pour la vaccination. Parmi elles, 4 783 561 ont déjà reçu leur deuxième dose.

C. Nika — AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône