top of page
Ancre 1

Phnom Penh & Transports aériens : Découverte du nouvel aéroport international Techo

Des représentants des ambassades australienne, britannique, canadienne, française, indienne et japonaise ont visité en fin de semaine dernière le site du projet de l’aéroport international Techo (TIA).

Cette visite - qui a permis aux invités de découvrir une infrastructure ambitieuse - témoigne des efforts de collaboration et du soutien des ambassades, ainsi que leur intérêt envers le développement des infrastructures au Cambodge et la consolidation des relations bilatérales.

L’aéroport international de Techo est une nouvelle infrastructure aéroportuaire d’une superficie totale de 2 600 hectares, située à 19 kilomètres de Phnom Penh et le temps de trajet est d’environ 30 à 40 minutes, en passant par le nouveau pont aérien Monivong-Hun Sen Boulevard. Il est classé comme un aéroport 4F et la construction se déroule en trois phases. Le budget d’investissement pour la première s’élève à 1,5 milliard d’USD, à l’exclusion du foncier.

Environ 17 000 employés et ouvriers travaillent actuellement sur ce projet et la construction est achevée à 72,3 % avec un investissement total à ce jour de 1 052 millions d’USD, dont 340,5 millions d’USD ont été levés par l’émission d’obligations aéroportuaires auprès d’institutions financières locales, d’entreprises et de particuliers. La date de mise en service de TIA est prévue pour le début de l’année 2025.

Lors de la visite du nouveau terminal et de la tour de contrôle, les représentants des ambassades ont exprimé une certaine admiration pour la planification méticuleuse et l’infrastructure verte intégrée dans la conception de l’aéroport.

Le TIA a été conçu par un cabinet d’architectes britannique, Foster + Partners, qui a intégré des infrastructures vertes dans sa conception, tandis que le maître d’ouvrage, Cambodia Airport Investment Co. (CAIC) s’efforce de réduire les émissions de carbone et d’améliorer la durabilité écologique dans le pays.

Parmi les exemples d’infrastructures vertes, citons l’utilisation de verrières dans la conception du toit du terminal pour permettre l’utilisation de la lumière naturelle et l’installation et l’utilisation de l’énergie solaire.

Au cours de la visite, les représentants des ambassades respectives ont eu des discussions constructives avec les intervenants du projet de la CAIC, Heerim Architects and Planners (consultant en gestion de projet), Changi Airport International (consultant pour la phase de planification commerciale et de pré-exploitation, y compris la certification de l’aérodrome et l’ORAT), Foster + Partners (architectes), China Construction Third Engineering Bureau Co., Ltd. (maître d’œuvre de l’aérogare). Ils ont également salué le dévouement et l’expertise des équipes impliquées dans la réalisation du projet.

Dans son discours, Mme Lim Lina, vice-présidente du groupe Canadia, a souligné le nombre de fournisseurs et entrepreneurs des pays respectifs des six ambassades avec lesquels la TIA s’est engagée pour la construction du projet d’une valeur totale de 133 millions de dollars américains. Elle a également précisé que la CAIC se réjouissait de poursuivre sa collaboration et d’accueillir les investisseurs des pays respectifs pour ce grand projet et la zone économique spéciale d’Airport City, alors que le TIA s’apprête à accueillir les voyageurs du monde entier en 2025.

Yorumlar


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page