Phnom Penh & Sports : Les petits as du tennis cambodgien dans l’arène

Le Cambodian Country Club (CCC) de Phnom Penh accueillait ce weekend une nouvelle épreuve du championnat « National Junior Circuit », avec une quarantaine de participants de 10 à 18 ans venus de la capitale, mais aussi de Siem Reap et Battambang.

Les petits as du tennis cambodgien dans l’arène

Ayant lieu toutes les six semaines, ce championnat - circuit qui permettra de déterminer les meilleurs joueurs et joueuses du pays dans leur catégorie d’âge est une initiative de Tennis Cambodia et de TC4KS avec le soutien de Decathlon et du CCC.

Et les courts du CCC avaient des airs très multiculturels ce weekend avec la présence de jeunes joueurs venus de plusieurs provinces, mais aussi des petits Japonais, Français, Franco-Cambodgiens et même Russes.

Ayant lieu toutes les six semaines, ce championnat - circuit qui permettra de déterminer les meilleurs joueurs et joueuses du pays dans leur catégorie d’âge est une initiative de Tennis Cambodia et de TC4KS avec le soutien de Decathlon et du CCC.

Chez les plus jeunes (10 ans), c’est le japonais Hayashi Sorato qui a dominé sa catégorie en remportant tous ses matchs, devant Yok Sumatra, Sithan Chakriya et Tuo Sokvisal.

Le japonais Hayashi Sorato qui a dominé sa catégorie
Le japonais Hayashi Sorato a dominé sa catégorie

Chez les 12 ans, le jeune Russe Mikheichev Aleksandre s’est imposé devant le Japonais Hayashi Yuki.

Chez les 12 ans, le jeune Russe Mikheichev Aleksandre s’est imposé devant le Japonais Hayashi Yuki.
Chez les 12 ans, le jeune Russe Mikheichev Aleksandre s’est imposé devant le Japonais Hayashi Yuki.

On attendait beaucoup du jeune talent de Kep, Phors Ratanak, qui s’entraine actuellement de façon intensive avec son coach dévoué Baptiste. Si le jeune Cambodgien a survolé les premiers tours en ne laissant que deux jeux, sa finale aura été plus difficile.

Rafaelis De Spiegeleer
Rafaelis De Spiegeleer

Opposé à Rafaelis De Spiegeleer, qui avait eu un parcours en finale plus difficile, Ratanak aura manqué de constance et s’inclinera en trois sets, non sans avoir sauvé quatre balles de match.

On attendait beaucoup du jeune talent de Kep, Phors Ratanak, qui s’entraine actuellement de façon intensive avec son coach
Phors Ratanak, qui s’entraine actuellement de façon intensive avec son coach

Face à un adversaire qu’il avait déjà battu malgré la grosse différence de gabarit, Ratanak a montré qu’il devra encore travailler sa combativité pour s’assurer des résultats plus réguliers.

Belle finale chez les 18 ans avec la confrontation entre le Cambodgien Chheang Chan Mony et le Français Louis La Planeta
Belle finale chez les 18 ans avec la confrontation entre le Cambodgien Chheang Chan Mony (à droite) et le Français Louis La Planeta

Belle finale chez les 18 ans avec la confrontation entre le Cambodgien Chheang Chan Mony et le Français Louis La Planeta. Si le Cambodgien l’a emporté sur le score de 6/2 6/2, son adversaire n’a pas démérité en tentant sa chance à plusieurs reprises malgré le rythme imposé par Chan Mony.

Chan Mony
Chan Mony

Beaux échanges, points construits et bel esprit sportif, cette finale sera sans doute le plus beau match de la compétition.

La Cambodgienne Ret Naroth a survolé la compétition
La Cambodgienne Ret Naroth (à gauche) a survolé la compétition

Enfin, chez les filles, la Cambodgienne Ret Naroth a survolé la compétition en ne laissant que trois jeux sur trois matchs.

Rendez-vous dans six semaines pour une nouvelle compétition.

Plus de photographies ici...

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône