Phnom Penh & Musique : La capitale vibre aux sons du Jazz

Avec un flux régulier de visiteurs et une scène de grande qualité, le Festival de jazz de Treellion Park aura définitivement séduit les amateurs de bonne musique de la capitale.

Chor Yee, aussi agréable à regarder qu'à écouter
Chor Yee, aussi agréable à regarder qu'à écouter

Depuis les interprétations revues et adaptées parfois de façon très personnelle en passant par le « Raw Jazz » et les mélopées des Caraïbes, chacun des groupes présents su apporter sa touche de musique, d’originalité, d’exotisme et de bonne humeur dans un cadre agréable et tout-à-fait propice à ce genre de performance.

Frank Scarfone, The Blue Souls, une voix définitivement parfaite pour le raw jazz
Frank Scarfone, The Blue Souls, une voix définitivement parfaite pour le raw jazz

Un grand bravo au public, aux organisateurs et artistes, en souhaitant que le jazz et toutes ses facettes se montrent un peu plus souvent avec ce genre d’événement dans la capitale.

Cécile Dahomé et Phil Javelle
Cécile Dahomé et Phil Javelle

Voir 10 minutes d’extrait vidéo :

Plus de photographies ici


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône