Phnom Penh & Exposition : Inside/Out, quinze artistes de renom pour le Cambodge

La Galerie Air par FT Gallery invite le public de la capitale à se rendre à l'exposition Inside/Out dont le vernissage aura lieu samedi 9 juillet de 17 à 20h.

Soutenu par Chhim Sothy Suos Sodavy Sheery Dancona Scan Schulte, Happy Stef et Metaestetica Lab, l’événement proposera du Live Painting — Peinture en direct des artistes Chhan Dina et Happy & Stef, sur fond de jazz et de blues.

Intentions

Selon les organisateurs, Phnom Penh est une ville où de nombreuses cultures se rencontrent ; dans cet humble microcosme, Art Culture Inside/Out, cherche à trouver des points de connexion et de contraste entre des artistes établis et ceux qui sont dans une période antérieure de développement artistique.

Chhan Dina
Chhan Dina

L’une des plus grandes qualités de l’art est sa capacité à inciter le spectateur à découvrir d’autres perspectives sur la vie, d’autres angles, d’autres points de vue. Dans cette exposition de peintures, de sculptures et d’installations mixtes, des artistes, de différentes approches et origines — différentes langues maternelles, différents parcours d’enfance et de jeunesse — se réunissent avec créativité pour offrir des aperçus de l’intérieur et de l’extérieur, de l’interne et de l’externe.

Découvrir les artistes (vidéo)

Metaestetica Lab participera à l’événement avec l’installation mix média de Carlo Santoro :

PRAHOUT par METAESTETICA LAB 2022

Carlo Santoro s’adressera directement au public et aux artistes invités le jour de l’ouverture de l’exposition pour répondre à sa question apparemment simple :

« Que pouvez-vous me dire sur la teinture de Prahout ? តើអ្វីខ្លះដែលអ្នកអាចប្រាប់ខ្ញុំបានអំពី សាធាតុពណ៌របស់ព្រហូក ? »

Selon M. Santoro, l’art contemporain pose souvent des questions qui n’ont pas besoin de réponses. Souvent, vivre ou partager l’esthétique est le seul but recherché lorsqu’on est confronté à une œuvre.

À sa manière, l’art pose des questions qui peuvent nous aider à nous comprendre et à comprendre les autres, en favorisant une restructuration consciente des hypothèses socialement partagées qui définissent ou redéfinissent notre culture.

Qu’en reste-t-il dans le savoir collectif des Cambodgiens d’aujourd’hui ? Quelle part de l’identité culturelle du pays se reflète dans le nom d’une couleur ?

En tant que fondateur du laboratoire de recherche multidisciplinaire Metaestetica, Carlo Santoro a organisé une série d’événements sur l’art numérique et participatif au Sarsus Art Center, à la 798 Art Zone de Pékin, puis à l’Art Space, Factory Phnom Penh.

Ses œuvres ont été exposées dans le cadre de divers événements consacrés à l’art contemporain et à l’architecture, notamment ceux soutenus par le musée d’art contemporain de Rome (MACRO), le musée national du Cambodge, le ministère cambodgien de la culture et des beaux-arts, le ministère italien des Affaires étrangères et l’ambassade d’Italie à Bangkok.

Metaestetica Lab a été fondé par le Dr Carlo Santoro à Pékin en 2012, dans la célèbre Beijing Art Zone 798, au Sarus Art Center. Les activités proposées dans le laboratoire visent à approfondir les hypothèses théoriques du « mouvement éventualiste », qui trouve son origine en 1979 dans le groupe de recherche sur la psychologie de l’art, Jartrakor, à Rome, coordonné par le prof. Sergio Lombardo. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent partager une expérience esthétique. L’intention est de soutenir une vision ouverte capable de promouvoir une restructuration consciente des hypothèses socialement partagées à travers l’interaction entre le public et les œuvres proposées par le laboratoire.

Selon M. Santoro, l’approche participative proposée par Metaestetica Lab. commence à être reconnue par le monde universitaire au Cambodge et est considérée comme fondamentale dans l’enseignement de divers cours STEAM et Arts & Culture.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône