top of page

Phnom Penh & Exposition Flow : Découvrir Sou Kimsan et les aquarellistes cambodgiens

Sou Kimsan est né et a grandi dans la province de Kandal. Depuis son plus jeune âge, il a été inspiré par les arts de la pagode près de son école primaire, ce qui l’a poussé à devenir peintre. Avec d'autres artistes cambodgiens, il proposera ses œuvres au public lors de l'exposition Flow ce dimanche.

En 2010, Sou Kimsan déménage à Phnom Penh pour poursuivre ses études universitaires. En 2012, il étudie dans une école d’art privée (Yamada School of Art). En 2014, il obtient un diplôme de l’Université royale des beaux-arts en peinture à l’huile, et décide de s’adonner à sa véritable passion.

Kimsan obtiendra également un autre diplôme de licence en anglais pour la communication de l’Université Norton plus tard en 2016.

Les années suivantes, l’artiste devient enseignant dans cette école d’art en 2018 jusqu’à 2021. Depuis 2021, il suit un master en peinture à l’Académie royale du Cambodge. Kimsan enseigne dans une classe de dessin dans cette même université. Il est également peintre indépendant et aussi illustrateur.

Depuis 2012, Kimsan a participé à diverses expositions collectives de peinture avec ses amis, ses professeurs, ses aînés et ses juniors au Cambodge. Ses œuvres ont en outre été sélectionnées pour être exposées au Japon, en Corée du Sud et en Chine. En tant que membre de la communauté artistique, il déclare vouloir participer au changement et à la glorification de l’art cambodgien ; en particulier la peinture.

 

Morn Phyra est né dans la province de Takeo. Il s'intéresse aux arts depuis son plus jeune âge. Durant son enfance, il se souvient qu'il aimait beaucoup dessiner.

Chaque jour, il réalisait de nombreux dessins sur le sol et également de petites sculptures en argile. Il a été inspiré par la peinture dans une pagode proche du domicile familial.

À l'âge de 15 ans, il a étudié le dessin au club de dessin de Tang Nheat, soutenu par World Vision en 2007. Là, il a étudié avec un professeur d'art de Phnom Penh. Il s'agit de Prom Vichet, qui a été son premier professeur de dessin. Ce dernier l'a beaucoup inspiré pour devenir peintre depuis cette époque jusqu'à aujourd'hui.

 

Hom Rith est né dans la province de Kompot en 1986. Il possède un talent naturel et aime le dessin depuis son plus jeune âge, c'est un autodidacte qui poursuit un rêve : devenir un grand artiste cambodgien.

Rith a rejoint Open Studio Cambodia en tant qu'artiste collaborateur depuis 2019.

Ses œuvres ont été exposées dans de nombreux endroits, notamment à l’exposition 2022 Asia watercolour painting alliance « Seoul », exposition nationale d’aquarelle au Chaktomuk Conference Hall, exposition solo « Transformed » au Raffles Hotel le Royal, (Memory) au Bophana Center, et exposition « Starting to Work Again » aux États-Unis à The Vestibule.

 

Im Pesey est né dans la province de Prey Veng et vit actuellement à Phnom Penh. Amateur d'art depuis son plus jeune âge, il se sent toujours plus heureux et paisible en créant ses propres œuvres. L'art fait partie de sa vie quotidienne. Enfant, il était très influencé par les peintures sur les murs du temple de la pagode qu'il visitait souvent. Im Pesey aime tout autant les portraits que les paysages.

Pesey a quitté sa ville natale pour vivre à Phnom Penh en 2010 et étudier la peinture à l'Université royale des beaux-arts. En 2012, il a commencé à étudier les techniques de base du dessin à l'école d'art Yamada. Il est maintenant un artiste indépendant et ses œuvres ont été exposées au Japon, au Cambodge, en Corée du Sud, en Chine, aux Philippines, au Vietnam et en Inde. Il espère que ses œuvres feront partie de la promotion de l'art au Cambodge.

 

Im Seila est né en 1991 dans la province de Kandal et vit actuellement dans la capitale Phnom Penh. En plus d'être un artiste indépendant, il travaille également comme « art-thérapeute » pour les enfants.

En 2010, après avoir obtenu son diplôme universitaire, il a commencé à suivre sa passion pour l'art au sein d'une ONG, puis pendant deux ans dans un cours de peinture privé. Il a ensuite obtenu une bourse pour les deux années suivantes à la Yamada School of Fine Art. Depuis lors, il continue à apprendre en autodidacte la peinture à l'aquarelle.

Seila a rejoint le Festival d'art asiatique à Macao, en Chine, en 2019 et la même année, il a également exposé des aquarelles avec IWS-Cambodge à Siem Reap. Au début de l'année 2022, il a participé à une autre exposition collective d'œuvres d'art au centre de ressources audiovisuelles de Bophana. En mai 2022, son aquarelle a été sélectionnée pour le festival d'aquarelle du Cambodge, organisé par le ministère de la Culture et des Beaux-Arts.

 

Foo Kwee Horng (Art Foo) est un ancien professeur d'art. Il a également été superviseur des professeurs d'art auprès de l'Institut national de l'éducation (Singapour). Il peint désormais à plein temps et se dit plus inspiré lorsqu'il est au Cambodge car il a l'occasion de travailler avec des artistes locaux ainsi que d'utiliser son art pour aider des organisations caritatives.

En 2014, Art Foo a organisé sa 4e exposition solo (à Singapour) et a reversé l'intégralité des recettes des ventes à The Riverkids, une organisation à but non lucratif basée à Phnom Penh. En 2019 et 2022, il en a organisé une autre à l'hôtel Himawari, à Phnom Penh, et a reversé l'intégralité des recettes des ventes à St. John Phnom Penh, une autre organisation à but non lucratif.

Ses peintures sont collectionnées par des particuliers, des entreprises (The Fullerton Hotels, Ng Teng Fong Hospital) et des écoles ainsi que des ministères (ministère des Affaires étrangères). Sa peinture « Dancing in the land of snow » a été commandée par le ministère des Affaires étrangères et a été présentée à Sa Majesté le roi Norodom Sihamoni en 2016.

 

Découvrir tous ces artistes pour le vernissage de l’exposition au Shophouse Studio de Phnom Penh, 3e étage de Pteah Chas, le dimanche 8 janvier 2023 à partir de 14 h.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page