top of page

Phnom Penh : Ambiance guinguette pour la prochaine célébration de la fête nationale française

Après deux ans d'absence, la Chambre de Commerce et d'Industrie France Cambodge propose de célébrer la fête nationale lors d'une soirée grand public le vendredi 15 juillet à The Factory Phnom Penh.

Célébration du 14 juillet à Koh Pich en 2018. Photo CG
Célébration du 14 juillet à Koh Pich en 2018. Photo CG

Au programme de cette Fête nationale qui se déroulera de 18h à 1h du matin ! : buffet Barbecue (avec entrées et desserts), cocktails et vins par Pernod Ricard et bières Kronenbourg 1664 à volonté... le tout en musique et tard dans la nuit.

Célébration du 14 juillet à Koh Pich en 2018. Photo CG
Célébration du 14 juillet à Koh Pich en 2018. Photo CG

Les organisateurs annoncent une ambiance très guinguette avec Christian Hervé à l’accordéon pour le repas puis des déhanchements assurés sur la piste de danse avec DJ Chaman et les grands classiques pour que les Français, francophones et amis de la France puissent célébrer tous ensemble la Fête Nationale.

À propos de la guinguette

À l'origine, une guinguette est à la fois un cabaret, un restaurant et un lieu de danse populaire. L'origine du mot "guinguet" ferait référence à un vin blanc aigre et bon marché produit dans les vignobles du Clos Guinguet, sur les collines d'une ville appelée Belleville. C'est d'ailleurs à Belleville que s'est tenue l'une des plus célèbres guinguettes, La Courtille.

À la fin du XVIIe siècle, les guinguettes commencent à fleurir en Île-de-France, pour échapper à l'accise, ancienne taxe sur les marchandises entrant à Paris. Vers 1860, Paris s'agrandit en regroupant les villages voisins de la capitale. Les guinguettes se déplacent alors sur les bords de la Seine et de la Marne.

C'est véritablement au cours des XVIIIe et XIXe siècles que les guinguettes prennent leur essor : l'élévation du niveau de vie, la réglementation des jours de repos hebdomadaire et le développement des moyens de transport, le chemin de fer en particulier, permettent aux Parisiens de se rendre à ces manifestations. Dès lors, outre le plaisir de la bonne chère et de la boisson accompagné de la danse, les guinguettes deviennent le lieu où il faut voir, et surtout, être vu !

Les Parisiens connaissent alors les plaisirs de la détente et du loisir au son de l'accordéon, des rires et des verres qui s'entrechoquent, dans des lieux pleins de charme, comme les Belleville, Montrouge et Bercy. Au début des années 60, la tradition dominicale connaît un sérieux déclin. Les weekends loin de la capitale deviennent à la mode, ainsi que les soirées dansantes sur de la musique rock. De nombreuses guinguettes sont démolies. Mais dans les années 90, les nostalgiques passionnés de valse, de polka ou de musette ont inspiré l'ouverture de nouvelles guinguettes. Aujourd'hui encore, La Javelle dans le 15e arrondissement ou le Rosa Bonheur, au pied du Pont Alexandre 3 aux Invalides, reprennent le flambeau en se revendiquant comme les guinguettes modernes du 21e siècle.

Célébration du 14 juillet à Koh Pich en 2018. Photo CG
Célébration du 14 juillet à Koh Pich en 2018. Photo CG
 

Guinguette à Phnom Penh le 15 juillet 2022

Le menu :

  • Barbecue, entrées et desserts par Newrest

  • Assiette de charcuterie et fromage par Indoguna

  • Free flow vins et cocktails Chivas, Lillet et Ricard

  • Free flow bières par Kronenbourg 1664

Détails de l'événement :

  • Lieu : Factory Phnom Penh

  • Date : Vendredi 15 juillet

  • Horaire : 18h00 - 1h du matin

  • Prix : 25$ (membre) / 35$ (non membre)

Chaque ticket inclut l'accès à la soirée, le buffet Barbecue (comprenant entrées et desserts), une assiette de fromage et charcuterie par personne + cocktails, vins et bières à volonté.

Nombre de places limité. Il est fortement recommandé de réserver son ticket en ligne dès maintenant !

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page