top of page
Ancre 1

Nature & Environnement : Les mangroves cambodgiennes abritent une faune et une flore incroyables

Une étude récente menée dans les mangroves cambodgiennes a laissé les biologistes stupéfaits par des découvertes tout à fait uniques. Dans le cadre de cette enquête, ils ont découvert que les mangroves du pays abritaient près de 700 espèces animales et végétales.

Cette étude a été menée dans le sanctuaire de Peam Krasop, situé près de la réserve Ramsar de Koh Kapik au Cambodge. C'est là que des centaines d'espèces de chauves-souris, d'oiseaux, de poissons, de loutres, de macaques, de chauves-souris et d'insectes ont été observées.

Les biologistes se disent absolument ravis de cette découverte. La cheffe d'équipe de l'étude, Stefanie Rog, explique :

« Nous avons découvert 700 espèces distinctes dans ces forêts de mangroves, mais nous pensons que nous avons à peine commencé à explorer cette riche biodiversité. »

« Nous avons aussi trouvé de jeunes barracudas, des vivaneaux et des mérous dans ces eaux. Il est clair qu'il s'agit de lieux de reproduction importants pour les poissons, qui fournissent de la nourriture aux communautés locales ainsi que des stocks pour les pêcheries commerciales », ajoute-t-elle.

Les mangroves jouent un rôle essentiel en raison de leur capacité à prospérer dans des environnements salins. Malheureusement, environ 40 % d'entre elles ont disparu, mais celles qui subsistent abritent une myriade d'espèces. L'étude a également révélé que les mangroves constituaient d'importants sites de reproduction pour des poissons tels que les barracudas et les mérous. Ces variétés sont essentielles à la fois pour la subsistance des communautés et pour la pêche commerciale.

L'une des principales découvertes effectuées dans les mangroves cambodgiennes est le chat pêcheur, Prionailurus viverrinus. Ces magnifiques créatures sont légèrement plus grandes qu'un chat domestique moyen et possèdent un physique robuste et des pattes courtes. Contrairement à la plupart des chats, c'est est un excellent nageur. Il possède des pattes avant partiellement palmées et des griffes spéciales pour attraper les poissons et les rongeurs.

L'étude, qui bénéficie du soutien de la Fishing Cat Ecological Enterprise, a également permis de découvrir 74 espèces de poissons et 150 espèces d'oiseaux dans les eaux de la mangrove. Parmi elles, 15 sont classées comme quasi menacées ou en voie de disparition selon la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page