Le Premier ministre aux investisseurs européens : Explorez les secteurs encore inexploités

Le Premier ministre Hun Sen a appelé investisseurs et hommes d’affaires européens à rechercher des opportunités dans les secteurs inexploités du Royaume, tout en réaffirmant que le secteur privé demeurait un « fort moteur de croissance ».

Le Premier ministre Hun Sen s’exprimant lors du Cambodia Night Event organisé par le conglomérat local WorldBridge Group, en marge du Forum économique mondial de Davos, en Suisse. AKP
Le Premier ministre Hun Sen s’exprimant lors du Cambodia Night Event organisé par le conglomérat local WorldBridge Group, en marge du Forum économique mondial de Davos, en Suisse. AKP

S’exprimant lors du Cambodia Night Event organisé par le conglomérat local WorldBridge Group, en marge du Forum économique mondial de Davos, le Premier ministre a vanté les succès du Royaume dans la gestion de la pandémie de Covid-19 afin de faciliter les activités commerciales et touristiques.

Il a rappelé que le Cambodge a été parmi les premiers pays d’Asie à assouplir les tests et autres exigences pour les voyageurs vaccinés. Il a également cité « l’approvisionnement rapide et opportun » en vaccins pour les Cambodgiens et la campagne de vaccination réussie du pays, notant que plus de 93 % de la population totale avait reçu au moins une première dose.

« Cela a permis au Cambodge d’atteindre une immunité communautaire complète, et donc de rouvrir le pays et toutes les activités socio-économiques depuis le 14 novembre », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a précisé que, pour promouvoir une reprise et une croissance économique résilientes et durables, le gouvernement avait présenté le « Cadre stratégique et les programmes pour la reprise économique dans le contexte de la vie avec Covid-19 dans une nouvelle normalité 2021-2023 », une feuille de route complète pour guider l’économie en toute sécurité.

« Notre philosophie est de transformer les défis posés par cette crise en opportunités de réforme interne, conjointement avec une augmentation des investissements dans les infrastructures physiques et numériques, et la promotion de la résilience socio-économique », a-t-il ajouté.

Lors de cet événement, le président du groupe WorldBridge, Sear Rithy, a fait l’éloge du nouveau forum annuel gouvernement-secteur privé, au cours duquel le secteur privé peut soulever directement auprès du Premier ministre des questions relatives aux principales politiques nationales.

S.E. Hun Sen a ajouté que le Cambodge « avait fait de grands progrès pour ouvrir son économie et s’engager sur de nouveaux marchés en signant des accords de libre-échange (ALE) avec la Chine et la Corée du Sud ». Il a rappelé que le Partenariat économique global régional (RCEP), un pacte commercial entré en vigueur le 1er janvier, devrait également stimuler les perspectives économiques du royaume.

« Avec toutes ces possibilités, le Cambodge est l’une des économies de marché libre les plus dynamiques et les plus ouvertes de la région. Le pays est stable, pro-business et accueille les investisseurs du monde entier ».

Le Premier ministre a enfin mentionné la nouvelle loi sur les investissements qui, selon lui, offre opportunités « incroyables » aux nouveaux investisseurs, notamment des exonérations fiscales de trois à neuf ans et des importations en franchise de droits sur les équipements et les intrants de production.

Lors de la 11e réunion de la commission mixte, les 10 et 11 mars, le Cambodge et l’UE ont renouvelé leur promesse de renforcer les liens bilatéraux en matière de commerce et d’investissement, malgré l’impact persistant de la pandémie de Covid-19.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône