Le Cambodge appelle à un renforcement des mesures d'adaptation au changement climatique

Le Cambodge appelle tous les pays à fortes émissions de gaz à effet de serre à mettre en place plus de mesures d’adaptation au changement climatique.

L’appel a été lancé par S.E. Say Samal, ministre de l’Environnement, lors de son intervention à la 27e Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP27) dans la ville de Sharm el-Sheikh, en Égypte, le 15 novembre.
L’appel a été lancé par S.E. Say Samal, ministre de l’Environnement, lors de son intervention à la 27e Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP27) dans la ville de Sharm el-Sheikh, en Égypte, le 15 novembre.

S.E. Say Samal a rappelé que le Cambodge avait consacré près de 2,3 % de son PIB à des activités liées au changement climatique, à l’utilisation accrue des énergies renouvelables, à la protection des forêts et à la préparation de normes, de programmes et de stratégies juridiques.

« Les initiatives du Cambodge comprennent la stratégie de développement à long terme neutre en carbone et la mise à jour des contributions déterminées au niveau national (CDN) du Cambodge pour la mise en œuvre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), qui contribueront à soutenir le développement durable malgré le changement climatique », a déclaré le ministre.

« Le Cambodge est passé du statut de pays à revenu faible à celui de pays à revenu intermédiaire faible et est en passe de devenir une économie à revenu intermédiaire supérieur d’ici 2030 grâce à la paix, à la stabilité politique et à la croissance économique qu’il connaît depuis deux décennies », a-t-il poursuivi.

« Le Cambodge, qui assure la présidence tournante de l’ASEAN, a lancé une initiative intitulée « ASEAN Green Deal » pour réorienter le bloc vers un avenir vert, durable et économiquement compétitif », a-t-il conclu.

Avec AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône