top of page

Économie : La Banque Nationale du Cambodge prévoit une croissance économique robuste en 2023

La Banque Nationale du Cambodge prévoit une croissance économique d’environ 6 % en 2023, portée par les bonnes performances des secteurs de la confection, de la fabrication de produits manufacturés et du tourisme.

Les secteurs de la construction et de l’immobilier devraient toutefois continuer à croître lentement, respectivement à 1,7 % et 1,2 %
Les secteurs de la construction et de l’immobilier devraient toutefois continuer à croître lentement, respectivement à 1,7 % et 1,2 %

Dans le document intitulé « Macroeconomic and Banking Sector Development in 2022 and Outlook for 2023 » publié le 11 janvier, la Banque Nationale du Cambodge soutient que la croissance robuste continuera à atteindre environ 6 % en 2023, malgré l’incertitude mondiale.

Selon le rapport, cette croissance sera soutenue par une prévision de 6,5 % dans le secteur de l’habillement et d’une augmentation de 14,3 % dans les produits manufacturés autres que l’habillement.

« Le secteur du tourisme devrait croître de 18,5 % en raison de l’augmentation du nombre de touristes nationaux et de la croissance rapide des arrivées d’étrangers, avec le nombre grandissant de vols vers le Cambodge et l’augmentation du nombre de touristes chinois après que le gouvernement chinois eut assoupli les restrictions de voyage », indique le rapport.

Le secteur agricole devrait connaître une croissance supérieure à celle de 2022, soit 1,1 %, grâce à l’entrée en vigueur de l’accord de partenariat économique global régional et des accords bilatéraux de libre-échange, ainsi qu’à la suppression des droits de douane sur les importations de riz cambodgien sur le marché européen.

Les secteurs de la construction et de l’immobilier devraient toutefois continuer à croître lentement, respectivement à 1,7 % et 1,2 %, soutenus par une demande intérieure croissante, en se concentrant sur les marchés de l’immobilier bas et moyen de gamme.

La reprise de l’économie nationale devrait favoriser une augmentation des réserves internationales, qui garantissent sept mois d’importations de biens et de services pour la prochaine période, grâce à l’augmentation des entrées d’investissements directs étrangers, des exportations et du tourisme.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page