top of page
Ancre 1

Économie : La Banque mondiale offre des perspectives mitigées pour la reprise du tourisme au Cambodge

La Banque mondiale (BM) prévoit que le Cambodge et les Philippines seront les économies de la région qui connaîtront la croissance la plus rapide cette année. Mais les perspectives sont mitigées à propos de la reprise du tourisme au Cambodge.

Centre de loisirs à Kampot. Photo CG
Centre de loisirs à Kampot. Photo CG

Dans son document « Perspectives économiques mondiales pour 2024 » publié la semaine dernière, la banque estime qu’une croissance plus lente que prévu en Chine aurait des « retombées négatives sur la demande et l’activité » dans l’ensemble de l’Asie de l’Est et du Pacifique.

« Le ralentissement de la croissance de l’industrie manufacturière en Chine déprimerait le commerce régional de transformation », indique-t-elle.

Ralentissement de la demande de voyages

« La baisse des dépenses discrétionnaires des ménages en Chine se répercuterait également sur la région, notamment par le biais d’une diminution de la demande de voyages internationaux, ce qui freinerait la reprise du tourisme dans certaines économies de la région, notamment au Cambodge et en Thaïlande.

Dans le même temps, la BM s’attend à une “demande intérieure morose en Chine, où la faiblesse persistante du secteur immobilier devrait peser sur la demande mondiale de produits de base, avec des retombées négatives pour les exportateurs de produits de base de la région”.

Reprise du tourisme en provenance de Chine

En revanche, le tourisme international dans la région devrait se remettre largement de la pandémie en 2024, soutenu par une reprise continue du tourisme émetteur en provenance de Chine.

“Cela soutiendra les exportations de services, en particulier dans les économies dépendantes du tourisme comme le Cambodge et la Thaïlande”, indique le rapport.

Dans ses dernières projections - mises à jour depuis juin dernier - la banque prévoit une croissance de 5,8 % pour le Cambodge et les Philippines cette année et de 5,5 % pour le Vietnam.

Les autres économies en développement de l’ASEAN devraient croître à un rythme plus lent : 4,9 % en Indonésie, 4,3 % en Malaisie, 4,1 % au Laos, 3,2 % en Thaïlande et 2,0 % au Myanmar.

En 2025, le Cambodge devrait être l’économie en développement la plus dynamique d’Asie du Sud-Est, avec un taux de croissance de 6,1 %, suivi dEe son voisin le Vietnam (6 %) et des Philippines (5,8 %).

Une croissance plus lente est prévue pour l’Indonésie (4,9 %), le Laos (4,3 %), la Malaisie (4,2 %) et la Thaïlande (3,1 %). Aucune prévision pour le Myanmar en 2025 n’était disponible.

Par rapport aux projections de juin dernier, les prévisions du Cambodge ont été revues à la baisse de 0,3 point de pourcentage pour 2024 et de 0,2 point pour 2025.

La banque indique que l’économie chinoise devrait croître de 4,5 % cette année et de 4,3 % l’année prochaine, soit une baisse de 0,1 point par rapport aux prévisions de juin.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport     Société     Environnement 

bottom of page