top of page
Ancre 1

L'objectif « Royaume sans mines » en 2025 bénéficie d'un financement majeur grâce à un sous-décret

Le gouvernement royal vient de créer le « Fonds Cambodge 2025 sans mines » afin d'atteindre l'objectif de se débarrasse des dernières mines terrestres du royaume d'ici 2025, « dans un souci de sécurité et d'harmonie pour les Cambodgiens de tous horizons ».

Un démineur fait exploser des mines. Photo CMAA
Un démineur fait exploser des mines. Photo CMAA

Le sous-décret portant création du fonds, signé par le Premier ministre Hun Sen le 3 décembre 2022, précise qu'il sera utilisé pour gérer les coûts de déminage et de neutralisation des munitions non explosées (UXO). Ce décret intervient alors que les fonds du projet Samdech Techo pour l'action contre les mines (STP-MA) - une initiative lancée par le Premier ministre le 4 juillet de cette année pour accélérer la réalisation de l'objectif d'un Cambodge sans mines en 2025 - sont épuisés.

Selon le nouveau sous-décret, qui contient huit articles, le « Fonds Cambodge 2025 sans mines » reçoit une contribution initiale du budget de l'État de 30 millions de dollars pour 2023-25. D'autres contributions - de l'État et d'autres sources - pourront être versées les années suivantes si nécessaire.

Le texte précise que la contribution de l'État sera inscrite au budget du ministère de l'économie et des finances et que le ministre des finances, S.E. Aun Pornmoniroth, sera chargé de la gestion, de l'utilisation et du décaissement du fonds, le secrétariat étant assuré par le département général du budget.

Toutes les ressources financières du programme doivent être conservées sur un compte de dépôt auprès du Trésor national ou de la Banque nationale du Cambodge (BNC). Un compte dans une banque commerciale peut être ouvert, à la discrétion du ministre des finances.

« L'Autorité cambodgienne d'action contre les mines et d'assistance aux victimes (CMAA) élaborera un plan de travail pour utiliser les ressources financières du fonds. Il précisera les lieux, la taille des zones à nettoyer, un calendrier de travail, et rendra compte des résultats de ses activités », précise le texte.

Ce plan d'action sera soumis à l'approbation finale du Premier ministre. Après avoir reçu cette approbation, le CMAA préparera une demande de budget et la soumettra au ministère des finances.

Depuis ce mois-ci, plusieurs provinces ont été déclarées exemptes de mines. Il s'agit de Kep, Kampot, Takeo, Preah Sihanouk, Kampong Chhnang, Svay Rieng et Kampong Cham. D'ici la fin de l'année, 11 autres provinces devraient également déclarées exemptes de mines.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page