Explication : La citoyenneté cambodgienne par investissement

L’obtention de la citoyenneté cambodgienne par investissement est un sujet qui peut susciter une certaine confusion. Mais, comment s’y prendre pour obtenir cette citoyenneté ?

Comment fonctionne la citoyenneté cambodgienne par investissement ?

Le moyen standard d’obtenir la nationalité du Royaume est d’avoir au moins un parent cambodgien que vous soyez né ou non dans le pays.

La deuxième voie est la naturalisation. Celle-ci prend entre trois et sept ans si vous êtes marié à un(e) Cambodgien(ne).

Dans les deux cas, vous devez être capable de parler et d’écrire en khmer, et réussir passer un test d’histoire locale.

Bien entendu, le chemin le plus rapide consiste à devenir cambodgien par le biais d’un investissement. Un statut également connu sous le nom de citoyenneté honoraire. Dans ce cas, il existe théoriquement deux voies pour obtenir un passeport cambodgien.

L’un des éléments les plus attrayants — du point de vue de l’investissement — est que l’étranger pourra posséder des terres et des biens à son nom. Il aura également le droit de demander des concessions et des licences gouvernementales qui ne sont accessibles qu’aux ressortissants cambodgiens.

La citoyenneté cambodgienne par le biais d’un investissement commercial

Techniquement, un étranger doit investir au moins 1,25 milliard de riels (environ 312 500 USD) pour pouvoir prétendre à la citoyenneté par le biais d’un investissement, mais les conditions suivantes doivent être remplies :

Il doit avoir reçu une lettre d’autorisation d’investissement du Conseil cambodgien de développement (CDC) et mis en œuvre concrètement un projet réel ou, à défaut, il doit obtenir une autorisation d’investissement légale du gouvernement royal.

Il doit également répondre aux critères suivants :

  • Le demandeur doit être âgé de 18 ans ou plus

  • Avoir un passeport en cours de validité

  • Être en possession d’un visa d’entrée au Cambodge en cours de validité

  • Être sain d’esprit et en bonne santé

Il s’agit donc de bien plus qu’un simple investissement en capital, pour lequel une autorisation du gouvernement est nécessaire. Techniquement, les candidats doivent également être de bonne moralité et pouvoir parler le khmer, bien que la rigueur avec laquelle ces deux derniers critères sont appliqués soit sujette à débat.

Le passeport cambodgien permet de voyager sans visa dans la plupart des pays de l’ASEAN.
Le passeport cambodgien permet de voyager sans visa dans la plupart des pays de l’ASEAN.

La citoyenneté cambodgienne par donation

Les ressortissants étrangers peuvent également acquérir la nationalité cambodgienne en faisant don d’un milliard de riels (environ 250 000 USD) ou plus au budget national. Là encore, ce geste ne vous garantit pas la citoyenneté et il n’y a pas de plafond pour le montant du don.

Ceux qui acquièrent la citoyenneté par donation doivent également être de bonne moralité et parler le khmer.

Quelle est la valeur de la citoyenneté cambodgienne ?

Selon les normes mondiales, le passeport cambodgien est considéré comme plutôt faible, étant le 88e passeport le plus attractif du monde en 2019 (pour le contexte, il est à égalité avec le Turkménistan et la Guinée équatoriale).

Par conséquent, les gens ne cherchent généralement pas à obtenir la citoyenneté du Royaume pour les possibilités de voyage qu’elle offre.

Le Cambodge autorise toutefois la double nationalité, ce qui signifie que les investisseurs fortunés peuvent conserver leur ancienne nationalité et profiter des avantages qu’apporte le fait d’être cambodgien, principalement le droit d’acheter et de vendre des terres dans le pays.

Ainsi, le programme de citoyenneté par investissement aurait été utilisé par certains des plus grands acteurs et propriétaires fonciers du secteur immobilier cambodgien.

La citoyenneté honoraire a également été accordée à des personnes telles qu’Angelina Jolie, bien que cela soit fait sur la base du mérite, indépendamment de tout investissement dans le pays.

Quel est le coût du programme cambodgien par rapport aux normes internationales ?

À un peu plus de 300 000 dollars, le coût de la nationalité cambodgienne est en fait relativement bas par rapport aux normes internationales, la nationalité dans des destinations européennes telles que Chypre ou Malte coûtant entre un et deux millions de dollars.

Selon le site Offshore Protection Dans le bas de l’échelle, des pays comme la Dominique, dans les Caraïbes, et le Vanuatu, dans le Pacifique, offrent la nationalité pour seulement 100 000 dollars.

Le coût de la citoyenneté cambodgienne est donc similaire à celui d’un certain nombre de pays des Caraïbes, tels que Sainte-Lucie et Saint-Kitts-et-Nevis, mais sans le statut d’exonération fiscale que ces deux juridictions offrent aux citoyens potentiels.

Gareth Johnson avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône