top of page
Ancre 1

Économie & AMRO : Croissance du Cambodge prévue à 6,2% pour 2024

Dans sa mise à jour trimestrielle de janvier 2024, le Bureau de recherche macroéconomique de l’ANASE+3 (AMRO) prévoit une croissance de 6,2 % pour le Cambodge pour cette année.

Phnom Penh. Quai Sisowath
Phnom Penh. Quai Sisowath

Le taux de croissance prévu pour le Royaume est le second plus élevé de la région, juste derrière les Philippines, qui devraient enregistrer une croissance de 6,3 % pour l’année en cours. À 3,1 %, l’inflation au Cambodge devrait également rester dans des limites stables en 2024.

Le rapport souligne la résurgence du tourisme dans le Royaume, bien que les chiffres n’aient pas encore atteint les niveaux d’avant la pandémie.

« Au troisième trimestre 2023, les exportations de services dans la plupart des économies de l’ANASE+3 ont déjà dépassé les valeurs de fin 2019, à l’exception de quelques pays comme la Thaïlande et le Cambodge (environ 65 %) en raison de leur forte dépendance au secteur du tourisme », indique le rapport, ajoutant :

« Les voyages de vacances devraient donner un coup de pouce supplémentaire aux arrivées touristiques pour l’ensemble de l’année 2023, et un rétablissement complet des niveaux antérieurs à la crise du COVID-19 devrait se matérialiser plus tard en 2024 », poursuit le rapport.

Le rapport rappelle également que le tourisme est crucial pour l’économie cambodgienne, et bien que les voyageurs étrangers reviennent, les recettes des principales destinations sont bien inférieures aux niveaux d’avant la pandémie.

L’investissement dans la fabrication de marchandises, y compris les vêtements, et les exportations de produits finis ont tous deux diminué, reflétant la baisse de la demande mondiale, ajoute le rapport, ajoutant qu’en conséquence, les emplois dans le secteur manufacturier ont chuté de 5 %.

Reflétant les facteurs saisonniers ainsi que le retour progressif des touristes chinois, les arrivées de visiteurs de l’ASEAN+3 se sont stabilisées à environ 80 % de leurs niveaux pré-pandémiques entre septembre et novembre, souligne AMRO.

L’organisme maintient sa prévision de croissance pour 2024 de 4,5 % pour la région ASEAN+3. « Une forte demande intérieure dans un contexte d’inflation modérée et une amélioration continue du commerce stimuleront la croissance, malgré les incertitudes entourant les perspectives mondiales. La reprise du cycle technologique mondial commence à se faire sentir dans la performance des exportations de la région, en particulier pour l’électronique », affirme l’économiste en chef d’AMRO, Hoe Ee Khor, précisant toutefois :

« Mais les exportations non technologiques sont à la traîne en termes de reprise, ce qui explique pourquoi les récentes enquêtes sur les tendances de l’industrie manufacturière sont relativement mitigées. »

La Banque mondiale a déclaré, en novembre dernier que l’économie du Royaume connaîtrait un taux de 5,8 % en 2024 et de 6,1 % en 2025. De son côté, la Banque asiatique de développement (BAD) a maintenu une croissance de 6 % pour l’année en cours.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport     Société     Environnement 

bottom of page