top of page
Ancre 1

Diplomatie : Cambodge et Chine, coopération prévue dans six domaines prioritaires

Le Cambodge et la Chine ont tous deux convenu d'élaborer un cadre étendu de coopération comportant six domaines prioritaires : politique, capacité et qualité de production, agriculture, énergie, sécurité et échanges entre les peuples.

L’accord a été conclu lors d’une rencontre entre le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre Hun Sen le 10 février à Pékin, dans le cadre de la visite d’État de ce dernier du 9 au 11 février 2023, et annoncé dans une déclaration conjointe annonçant la construction d’une « communauté de destin commun au sein d’une ère nouvelle » entre les deux pays.

Selon le ministère chinois des Affaires étrangères, Xi Jinping a rappelé que S.E Hun Sen avait visité la Chine il y a trois ans, au milieu d’une neige abondante et des assauts de la pandémie, et qu’il s’était montré solidaire du peuple chinois dans sa lutte contre le virus.

Selon le communiqué, le président chinois a exprimé son grand plaisir à travailler avec le PM cambodgien pour débuter « une nouvelle ère de construction d’une communauté de destin commun Chine-Cambodge. »

Xi a souligné que la Chine considérait le Royaume comme un élément clé de sa diplomatie de voisinage et que son gouvernement avait des projets pour faire progresser la coopération bilatérale dans divers domaines. Selon lui, la Chine est prête à partager les opportunités, à rechercher plus de coopération et à promouvoir le développement au Cambodge « dans le cadre du processus de modernisation de la nation ».

M. Xi a également salué la création de cette communauté de destin commun Chine-Cambodge de grande qualité et de haut niveau dans cette nouvelle ère « afin de contribuer davantage d’énergie positive à la paix, la stabilité et le développement régional ».

Le président chinois a également déclaré qu’en matière de politique, les deux parties devaient améliorer leur communication, renforcer l’échange d’expériences en matière de gouvernance et approfondir d’autres échanges par divers canaux.

En ce qui concerne la capacité de production, les deux nations doivent se concentrer sur la construction du « corridor de développement industriel ». M. Xi a rappelé que dans le domaine de l’agriculture, les deux pays devaient se concentrer sur la construction d’un « corridor du poisson et du riz » et mener à bien la coopération agricole dans les zones riveraines des lacs.

Dans le domaine de l'énergie, il a souligné que les deux pays devaient assurer un développement vert et que la Chine augmenterait ses investissements dans les projets de production d'énergie hydroélectrique et photovoltaïque au Cambodge.

« En matière de sécurité, les deux pays devront mener régulièrement des opérations spéciales pour lutter ensemble contre les crimes transfrontaliers, et la Chine continuera à fournir au Cambodge une assistance en matière de déminage. »

« Dans les échanges entre les peuples, la Chine donnera la priorité à la reprise et à l’augmentation de ses vols directs avec le Cambodge, encouragera la coopération touristique, mènera à bien la protection et la restauration du patrimoine culturel et aidera le Cambodge à développer l’éducation et la santé », indique le communiqué. M. Xi a déclaré que la Chine soutenait fermement le peuple cambodgien dans le choix d’une voie de développement adaptée à ses conditions nationales, dans la défense de la souveraineté et de la sécurité nationales, dans la progression constante de son programme politique national et de son développement socio-économique, et dans son refus d’ingérence extérieure dans les affaires du Cambodge.

La déclaration conjointe indique également que la Chine fournira une assistance pour un projet de restauration du Palais royal d’Angkor et du temple de Preah Vihear et d’autres sites du patrimoine culturel.

Les deux gouvernements se sont engagés à étudier la création d’un groupe de travail conjoint Cambodge-Chine sur le patrimoine culturel et à promouvoir la coopération dans tous les domaines.

« Les deux parties ont convenu de continuer à travailler sur la plate-forme du Conseil culturel asiatique afin de renforcer la coopération pour promouvoir la paix, la prospérité, la solidarité et l’amitié par la compréhension, le respect, la confiance et l’intérêt mutuels et pour relier les civilisations d’Asie », indique la déclaration conjointe.

« Elles ont également convenu de lancer des dialogues sur les politiques d’éducation, en soutenant les jeunes Cambodgiens pour qu’ils étudient en Chine et pour développer l’enseignement du chinois, en promouvant l’établissement de nouveaux instituts Confucius au Cambodge et en intensifiant la coopération en matière d’enseignement professionnel et la transformation numérique de l’éducation ».

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page