top of page
Ancre 1

Diaspora & Aviation : Le premier équipage cambodgien-américain entre dans l'histoire

Chay et Tan ont une histoire similaire. Leurs familles ont survécu au génocide des Khmers rouges avant d’émigrer aux États-Unis. Ils sont aujourd’hui tous deux pilotes sur la ligne United et ont volé ensemble pour la 1re fois en début d'année sur le vol United 264 reliant San Diego à Denver.

Chay et Tan
Chay et Tan. Photo United

« Lorsque nous sommes arrivés en Amérique, mes parents ne parlaient ni n’écrivaient l’anglais », raconte Kim Chay au magazine Hemispheres. « Nous n’avions rien. Tout ce que nous recevions venait du groupe religieux qui parrainait notre famille. En grandissant, Chay aimait tout ce qui touchait à l’aviation. Son rêve était de devenir pilote un jour, mais il ne pensait pas qu’une carrière dans l’aviation était possible pour lui. Chay a réalisé son rêve d’enfant en devenant pilote en 1999. Il a rejoint United en 2015.

Pour Chay, l’aspect le plus gratifiant du métier de pilote est la possibilité de rendre service aux autres.

« Beaucoup de gens m’ont aidé tout au long de mon parcours », dit-il, ajoutant : « et le fait de pouvoir rendre la pareille aux autres est l’aspect le plus gratifiant de ce travail ».

Comme Chay, Tan a eu du mal à s’imaginer pilote parce qu’elle ne voyait pas assez de femmes, de personnes de couleur ou d’Américains d’origine cambodgienne dans l’aviation.

Chay et Tan. Photo United
Chay et Tan. Photo United

Chay et Tan se sont rencontrés en 2009 lors d’une célébration cambodgienne à Denver, où ils étaient tous deux bénévoles. Chay était déjà pilote, tandis que Tan était étudiante à l’université d’État de Californie à Long Beach. Ils se sont immédiatement liés d’amitié et le capitaine Chay a fini par prendre Tan sous son aile.

« Avant de rencontrer Kim, je n'imaginais pas que je pouvais devenir pilote », explique Tan.

Pour la première fois de sa vie, Tan a réalisé qu’une carrière dans l’industrie aéronautique était possible et, grâce au mentorat de Chay, elle a commencé à travailler pour atteindre son objectif. En 2012, Tan a pu commencer à voler. Elle est reconnaissante à Chay et à l’héritage mutuel qui les a réunis, mais elle reconnaît aussi que le résultat aurait pu être différent sans le sacrifice de ses parents toutes ces années auparavant.

Devenir les premiers pilotes cambodgiens américains à effectuer un vol ensemble chez United, après 14 ans d’amitié et de mentorat, a été un autre rêve devenu réalité pour les deux Cambodgiens.

Source : Hemispheres & United

Yorumlar

5 üzerinden 0 yıldız
Henüz hiç puanlama yok

Puanlama ekleyin

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page