top of page
Ancre 1

De l'ombre à la lumière : Le parcours de Chum Sothea, cinéaste cambodgien

Rencontre avec Chum Sothea, un cinéaste visionnaire qui s’est embarqué dans un voyage remarquable, depuis des débuts modestes jusqu’à la grandeur du grand écran.

Le parcours de Chum Sothea, cinéaste cambodgien

Au cœur du Royaume, dans les rues animées de Phnom Penh, vit un jeune Cambodgien dont l’histoire témoigne de la résilience, de la passion et du pouvoir de la narration. Chum Sothea se pose comme un cinéaste visionnaire qui s’est lancé dans un voyage remarquable, depuis des débuts modestes jusqu’au prestige du grand écran. Découvrons l’histoire de Chum Sothea, proposée par Humans of Cambodia.

Des débuts modestes

Le parcours de Chum Sothea dans le monde du cinéma est une histoire de détermination et de volonté inébranlable. Né et élevé au Cambodge, il a relevé les défis de la vie avec en prime une curiosité insatiable. Sa passion pour l'écriture a commencé à prendre forme pendant ses années d'université, animé par le désir d’explorer la profondeur des émotions et des liens humains.

Enfant, Chum a connu sa part d’épreuves, notamment des difficultés financières et des revers personnels. Cependant, c’est au cours de ces périodes difficiles qu’il a découvert l’impact profond du cinéma. Les films sont devenus son refuge, le transportant dans des mondes différents et l’aidant à trouver du réconfort.

De l’ombre à la lumière

Le parcours de Chum a pris un tournant décisif lorsqu’il a décidé de poursuivre une carrière dans le monde du cinéma. Il s’est d’abord lancé dans la réalisation de films commerciaux, où il a perfectionné ses compétences en matière de cinématographie, de réalisation et de narration. Sa passion et son dévouement ont rapidement attiré l’attention des professionnels du secteur, ce qui lui a permis de décrocher sa première embauche en tant que réalisateur.

Le parcours de Chum Sothea, cinéaste cambodgien

L’un des moments clés de la carrière de Chum a été sa participation à une publicité plutôt révolutionnaire pour Toyota. Ce projet a repoussé les limites de ce qui avait été fait auparavant au Cambodge. Avec un budget limité et des idées ambitieuses, Chum s’est lancé dans un « voyage » pour créer quelque chose de différent. Il s’est investi corps et âme dans le projet, convainquant même l’équipe de construire un dispositif d’éclairage personnalisé d’une valeur de 6 000 dollars. Le résultat ? Un spot publicitaire qui a non seulement répondu aux attentes du client, mais qui a également propulsé Chum sous les feux de la rampe.

Le pouvoir de rassembler

Pour Chum Sothea, la réalisation de films n’est pas seulement un travail ; c’est un moyen profond d’entrer en contact avec les gens à un niveau émotionnel élevé. Il est convaincu que chaque personne a une histoire, une vie qui aspire à être comprise et aimée.

C’est ce désir inné de connexion humaine qui alimente sa passion pour la réalisation. Selon Chum sur la réalisation de films transcende les frontières des entreprises commerciales et artistiques.

Le parcours de Chum Sothea, cinéaste cambodgien

Qu’il s’agisse de créer une publicité captivante ou d’entrer dans le monde du cinéma, son objectif consiste d'abord à raconter des histoires qui trouvent un écho auprès du public. Pour lui :

« les histoires ont le pouvoir de combler les fossés entre des individus apparemment différents, en les réunissant dans une expérience émotionnelle partagée. »

Surmonter les difficultés personnelles

Le parcours de la vie est souvent semé d’embûches, et celui de Chum Sothea n’a pas fait exception à la règle. Alors qu’il était en Corée du Sud pour obtenir sa licence, il a connu ce qu’il décrit comme le point le plus bas de sa vie. La dépression, le doute et le désespoir l’ont envahi.

À certains moments, il s’est même dit que c’était la fin. Cependant, une lueur d’espoir a émergé. Chum s’est promis de ne pas succomber au désespoir. Au lieu de cela, il a choisi de canaliser son énergie pour aider les autres, en offrant son soutien et son amitié à ceux qui en avaient besoin. Ce faisant, il a non seulement aidé ceux qui l’entouraient, mais il s’est aussi lancé dans un voyage à la découverte de lui-même.

Le parcours de Chum Sothea, cinéaste cambodgien

Grâce à ces expériences, Chum Sothea a appris la valeur de l’empathie, de la compréhension et de l’importance d’écouter les autres. C’est au cours de ces périodes difficiles qu’il a acquis une nouvelle perspective sur la réalisation de films - une vision des émotions non exprimées qui peuvent être transmises à travers l’art du cinéma.

Une vision pour l’avenir

Le parcours de Chum Sothea est loin d’être terminé. Si ses premières expériences dans le cinéma commercial ont été gratifiantes, il aspire désormais à passer à la réalisation de longs métrages.

« Mon rêve ? Un film de gangsters cambodgiens qui explore les subtilités de la famille, de la culture et de la société, un film qui capture l’essence du Cambodge, sa riche histoire et les liens qui unissent son peuple.»

Malgré l’attrait d’Hollywood ou d’autres industries cinématographiques internationales, le cœur de Chum reste fermement ancré au Cambodge. Il considère son rôle de cinéaste non seulement comme une quête créative, mais aussi comme un moyen de contribuer au développement d’une culture cinématographique locale florissante.

Un message à la prochaine génération

Pour les cinéastes cambodgiens en herbe, Chum Sothea souhaite adresser un message fort :

« Il n'y a pas d'autre version de vous. Il n'y a qu'un seul toi. Personne d'autre ne vous connaît mieux que vous-même, et vous êtes la personne la plus précieuse pour vous-même. »

Il souligne ainsi l'importance de rester fidèle à sa voix unique et à sa vision dans un domaine où l'originalité est très appréciée. Il encourage également la jeune génération à explorer le monde du cinéma et à créer une culture cinématographique au Cambodge. Chum croit fermement que le cinéma est plus qu'un simple divertissement - « c'est un moyen qui permet aux individus de s'exprimer, de se connecter aux autres et de trouver des histoires qui reflètent leurs propres expériences ».

Un parcours qui mérite d'être célébré

Le parcours de Chum Sothea est une histoire d'espoir, de persévérance et la conviction que chaque individu a le pouvoir de façonner son destin. Alors que Chum continue à tracer son chemin dans le monde du cinéma, le Cambodge attend les histoires qu'il fera vivre sur grand écran. Son engagement à célébrer la culture, les valeurs et les histoires de son pays est une source d'inspiration pour tous ceux qui partagent sa passion pour l'écriture.

Chum Sothea nous rappelle que le voyage lui-même est une aventure remarquable, pleine de leçons inestimables, de rebondissements inattendus et de la possibilité de créer un art qui touche le cœur de nombreuses personnes.

Suparna Roy avec notre partenaire Humans of Cambodia

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page