COVID 19 & Cambodge : Intervention rassurante du PM et tests en masse au ministère

Afin de ne pas provoquer de panique inutile et d'obtenir une pleine coopération du public dans le premier cas de contagion communautaire qui affecte six personnes aujourd'hui dans le pays, le Premier ministre réitère son appel au calme et assure la population du suivi rigoureux de ce cas par les autorités. Il précise également qu'aucune fermeture générale d'établissements privé ou public n'est envisagée.

Le Premier ministre Hun Sen

Intervention d’Hun Sen

Le Premier ministre Hun Sen a réaffirmé ce soir que les autorités compétentes s’employaient activement à assurer la sécurité sanitaire du public. Ce dimanche soir, dans un post Facebook, le chef du gouvernement royal a appelé ses compatriotes à ne pas paniquer, mais à redoubler d’attention pour se protéger en suivant avec une extrême rigueur les consignes de sécurité sanitaire du ministère de la Santé.

« Le 29 novembre, le ministère de la Santé a détecté sept nouveaux cas de COVID-19, dont six appartiennent à la même famille », a-t-il déclaré avant d’ajouter :

« Cette contagion au sein de la même famille susceptible de se propager à d’autres personnes peut être désignée comme la première épidémie communautaire au Cambodge. Le gouvernement royal a pris des mesures immédiates en traquant tous ceux qui sont entrés en contact direct et indirect avec la patiente »

Ce matin Aeon Mall I, Phnom Penh Hotel et l’école AIS School-Chak (Branche Angre, là où un enfant de la famille est scolarisé) ont reçu l’ordre de fermer temporairement pendant une courte période. Ce nouveau cas du 29 novembre impliquerait également des recherches dans les provinces de Siem Reap, Banteay Meanchey et Mondulkiri en plus de la capitale Phnom Penh en raison des déplacements de la patiente et de ses proches.

Pas de fermeture générale

Le Premier ministre a appelé à des tests COVID-19 systématiques et à une mise en quarantaine pour toute personne présentant des symptômes. S.E. Hun Sen est actuellement en déplacement dans la province de Siem Reap pour la cérémonie d’inauguration de la construction de 38 rues dans la capitale. Il a confirmé que l’événement ne sera pas reporté, mais aura lieu comme prévu le 30 novembre 2020 avec les précautions nécessaires. M. Hun Sen a également appelé la population à éviter les rassemblements, mais a ajouté que les écoles de la capitale et des provinces ne seront pas fermées. Celles-ci devront toutefois renforcer leurs mesures préventives. Plusieurs écoles privées ont dès à présent envoyé une note aux parents pour les informer que des questionnaires concernant une éventuelle proximité avec les facteurs de cette nouvelle contagion devront être remplis avant de franchir les portes de l'école.

Ministre de l’Intérieur

Le ministre de l’Intérieur, Sar Kheng, a ce même jour ordonné à tous les responsables du ministère qui sont entrés en contact direct et indirect avec le lieutenant-général Chhem Savuth, qui a été testé positif le 29 novembre, de se mettre en quarantaine alors que des tests de masse sont en cours au ministère. La famille du lieutenant-général Savuth, y compris son épouse et quatre autres personnes ont été testées positives. Dans un message audio d’aujourd’hui, M. Kheng a chargé deux secrétaires d’État du ministère Pao Ham Phan et Sak Setha de demander à tous les fonctionnaires de passer un test au ministère.

Nouveau cas

Dimanche également, le ministère de la Santé a confirmé un nouveau cas de COVID-19 importé, une Américaine d’origine cambodgienne, arrivée vendredi au Cambodge en provenance des États-Unis via un vol de correspondance en Corée du Sud. La patiente de 31 ans a été envoyée au centre de santé Chak Angre dans le sud de Phnom Penh pour y être soignée, tandis que les 56 passagers restants sur le même vol ont été placés sous quarantaine obligatoire de 14 jours dans divers centres de quarantaines de la capitale.

BANNIERE_BAS_807X123_SERIES_FR_1.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône