top of page
Ancre 1

Coopération : Le Cambodge souhaite renforcer ses liens avec la Malaisie

Le Premier ministre Hun Sen a assuré à son homologue malaisien Anwar Ibrahim que son gouvernement continuera à renforcer et à élargir les relations bilatérales entre les deux pays.

Le Premier ministre Hun Sen (à droite) et son homologue malaisien Anwar Ibrahim tout sourire lors d'une conférence de presse  le 27 mars au Palais de la Paix à Phnom Penh. Photo SPM
Le Premier ministre Hun Sen (à droite) et son homologue malaisien Anwar Ibrahim tout sourire lors d'une conférence de presse le 27 mars au Palais de la Paix à Phnom Penh. Photo SPM

Le Premier ministre a fait cette promesse lors de la visite officielle d’un jour de ce dernier au Cambodge le 27 mars. Lors d’une conférence de presse au Palais de la Paix à Phnom Penh après leurs discussions bilatérales, S.E. Hun Sen a rappelé que ce n’était pas la première fois qu’il rencontrait M. Anwar :

« Nous avons vécu un moment mémorable lors d’un repas à Kuala Lumpur en 1996. Aujourd’hui, nous nous retrouvons 27 ans plus tard à Phnom Penh. Une fois de plus, je dois vous féliciter pour votre élection au poste de Premier ministre », a-t-il déclaré.

Lors de leur rencontre, les deux leaders ont échangé leurs points de vue sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun, telles que la crise du Myanmar et la situation des Rohingyas, les tensions en mer de Chine méridionale, les hostilités dans la péninsule coréenne, ainsi que le conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine.

« Je suis convaincu que nos deux pays participeront ensemble à la résolution des problèmes dans la région et dans le monde afin de renforcer la solidarité, l’unité et la centralité de l’ASEAN dans le but de protéger la paix, la stabilité et la prospérité au sein du bloc et au-delà et dans le monde. J’ai souligné mon engagement sincère à travailler étroitement avec M. Anwar pour consolider et élargir notre coopération bilatérale dans tous les domaines », a ajouté le Premier ministre cambodgien.

Les deux dirigeants se également sont engagés à promouvoir les efforts de coopération dans tous les secteurs, y compris le commerce, l’investissement, l’éducation, le tourisme, l’énergie et les échanges entre les peuples.

À propos du tourisme, S.E. Hun Sen a suggéré que le protocole d’accord que les deux pays ont signé précédemment doit être mis en œuvre de manière efficace afin d’en récolter les bénéfices.

Il a également demandé à la Malaisie d’aider le Cambodge à développer un tourisme plus respectueux des musulmans par le biais de la formation et d’un soutien technique :

« Dans le secteur de l’agriculture, nous avons convenu de continuer à appliquer efficacement le protocole que nous avons signé sur la coopération pour le développement de l’industrie du bambou au Cambodge. »

Abordant les projets de coopération dans le secteur de l’énergie, le PM cambodgien a déclaré qu’il avait déjà demandé au Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, d’accepter de soutenir la construction d’un câble de transmission sous-marin afin que le Cambodge puisse exporter de l’énergie verte vers la ville-État, qui passera par le territoire malaisien.

L’entreprise singapourienne Keppel Energy a déjà reçu l’approbation de l’organisme de régulation de la ville-État pour développer l’infrastructure et les capacités afin de tirer parti de l’excédent d’énergie verte prévu par le Royaume une fois que tous ses projets solaires et hydroélectriques en cours de planification auront été mis en service. Keppel a signé un accord avec Royal Group, basé au Cambodge, pour développer conjointement le projet.

S.E. Hun Sen a également encouragé les investisseurs malaisiens à participer au développement des installations de transformation alimentaire au Cambodge, ainsi qu’à son industrie halal, entre autres.

« Les deux parties ont convenu de renforcer leur coopération entre les entités concernées et d’échanger des visites de délégations, en particulier de fonctionnaires chargés de lutter contre la traite des êtres humains et le blanchiment d’argent. Nous envisageons également de rédiger un protocole d’accord entre les services de police nationaux de Malaisie et du Cambodge sur la lutte contre les crimes transnationaux », a-t-il déclaré.

Les deux parties ont également exprimé leur volonté de collaborer dans divers secteurs technologiques et en ligne, tels que l’information, les télécommunications, l’économie numérique et la cybersécurité.

Le Premier ministre Hun Sen et son homologue malaisien Anwar Ibrahim
Le Premier ministre Hun Sen et son homologue malaisien Anwar Ibrahim

Les deux dirigeants ont assisté à la signature d’un protocole d’accord sur le recrutement et l’expulsion des travailleurs et des femmes de ménage, Hun Sen ayant insisté sur la mise en œuvre des mécanismes existants pour protéger les travailleurs cambodgiens en Malaisie. Hun Sen a déclaré que les accords existants sur ce sujet devaient être pleinement mis en œuvre.

M. Anwar a pris des engagements similaires, déclarant qu’il se réjouissait de rencontrer Hun Sen et d’autres dirigeants de l’ASEAN en Indonésie dans le courant de l’année pour discuter de nombreuses questions, en particulier la recherche de solutions durables au conflit civil et aux tensions politiques au Myanmar.

« J’ai remercié le Premier ministre Hun Sen pour ses positions sur la mer de Chine méridionale, le conflit entre la Russie et l’Ukraine, la situation dans la péninsule coréenne et les préoccupations entre la Chine et Taïwan. Nous partageons les mêmes points de vue et je me réjouis de le revoir lors de sa prochaine visite à Kuala Lumpur », a-t-il conclu.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport     Société     Environnement 

bottom of page