top of page

Cinéma : Prix du meilleur court-métrage pour le film cambodgien « Further And Further Away »

« Further And Further Away », film réalisé par le Cambodgien Polen Ly a remporté mercredi dernier le « Prix du meilleur court métrage » lors de la 47e édition du festival du film Laceno d'oro en Italie.

Capture du film Further and Further Away
Capture du film Further and Further Away

« Ma chaleureuse gratitude au jury pour cet honneur fait à notre film, qui a été réalisé avec beaucoup de cœur par une équipe créative et travailleuse. Je suis fier que cette histoire du village indigène isolé de Bunong ait été vue et appréciée sur la scène internationale », a écrit l’auteur et réalisateur Polen Ly sur les réseaux sociaux.

Histoire

Ce film de 24 minutes raconte l’histoire d’une jeune femme Bunong de Steung Treng et de son frère qui décident de partir vers la capitale Phnom Penh, à la recherche d’une vie meilleure. Avec Bopha Oul, dans le rôle de la sœur, et Phanny Loem, dans celui du frère.

Le réalisateur cambodgien Polen Ly
Le réalisateur cambodgien Polen Ly

Le frère est enthousiaste, mais sa sœur semble réticente à quitter sa région. Avant leur départ, ils décident de passer un dernier jour dans leur village qui n’existe presque plus en raison de la construction d’un barrage hydroélectrique voisin quelques années auparavant.

Selon la revue en ligne asianmoviepulse.com, « le court métrage démarre véritablement lorsque la sœur commence à errer dans les bois désormais inondés, le film prenant une essence presque rituelle qui bénéficie surtout de l’excellente cinématographie de Ly lui-même et du montage de Kavich Neang, qui donne lieu à un rythme tranquille qui reflète totalement l’errance de la jeune fille ».

Quant au jury qui a décidé de récompenser cette œuvre : « Porté par l’apparence nuancée de son actrice principale et la cinématographie époustouflante du réalisateur Polen Ly lui-même, le film capte la métamorphose et l’évolution du deuil, de la séparation et de l’extinction. Cette histoire intime de deux frères et sœurs qui font face différemment à la même perte se transforme en une sorte d’élégie pour un monde qui se décompose silencieusement et lentement. Les rides de cette perte personnelle se transforment lentement en vagues silencieuses, alors que le lien avec les traditions et la nature est submergé par les forces écrasantes de la modernité et de l’économie mondialisée ».


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page