Cambodge : Une nouvelle campagne de l'UNICEF pour faire face aux problèmes de santé mentale

L’UNICEF Cambodge lance aujourd’hui une nouvelle campagne intitulée « Je me sens mieux quand... » pour sensibiliser aux problèmes de santé mentale.

Selon le communiqué de presse de l’UNICEF, la campagne est financée par USAID Cambodge et a été développée en collaboration avec TPO Cambodia et Child Helpline
Selon le communiqué de presse de l’UNICEF, la campagne est financée par USAID Cambodge et a été développée en collaboration avec TPO Cambodia et Child Helpline

La campagne s’appuie sur des recherches révélant que la pandémie de COVID-19 a accentué une crise de santé mentale déjà profonde chez les jeunes du monde entier, y compris au Cambodge.

Le rapport de l’UNICEF sur l’état du monde en 2021 révèle que plus d’un adolescent sur sept dans le monde vit avec un trouble mental diagnostiqué.

Au Cambodge, l’étude d’impact socio-économique de l’UNICEF et de ses partenaires a révélé que 45 % des adolescents interrogés s’inquiétaient de leur sécurité pendant la pandémie, et que 16 % se sentaient plus anxieux ou déprimés depuis le début de la crise.

En outre, une évaluation conjointe des besoins en matière d’éducation menée par le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, le groupe de travail sur le secteur de l’éducation et l’UNICEF a révélé que 58 % des élèves du secondaire ont déclaré avoir connu au moins un problème de santé mentale.

L’Alliance Joining Forces, une coalition des six plus grandes organisations non gouvernementales internationales de défense des droits de l’enfant, a confirmé l’ampleur de la crise ce mois-ci et a appelé à une action à l’échelle nationale.

À la suite de ces constatations, l’UNICEF a fait de la santé mentale l’une de ses principales priorités mondiales alors que le monde se remet de la pandémie.

« Il y avait déjà une crise de la santé mentale des enfants, mais la pandémie a certainement aggravé la situation », a déclaré Anirban Chatterjee, représentant adjoint du programme à l’UNICEF Cambodge.

« Les écoles ont fermé, les restrictions ont empêché les interactions sociales positives, et les familles ont été confrontées à d’énormes défis socio-économiques, tout cela a eu un impact négatif sur la santé mentale des enfants et des jeunes. L’UNICEF s’efforce de placer cette question au premier plan du programme de redressement du COVID-19. L’amélioration de la santé mentale va nécessiter une action à tous les niveaux du gouvernement et de la société, y compris chez les jeunes. Cette campagne est conçue pour les aider à surmonter la stigmatisation et leur donner les outils dont ils ont tant besoin pour donner la priorité à leur bien-être. »

Une nouvelle campagne de l'UNICEF pour faire face aux problèmes de santé mentale au Cambodge
Une nouvelle campagne de l'UNICEF pour faire face aux problèmes de santé mentale au Cambodge

L’UNICEF a consulté des groupes de discussion composés d’enfants et de jeunes des zones urbaines et rurales du Cambodge afin d’explorer leur compréhension et leur expérience de la santé mentale. L’équipe de Phare Creative Studio a ensuite développé des concepts de campagne basés sur les idées des jeunes, qui ont été testés et développés avec eux.

Les groupes de discussion ont montré que les jeunes Cambodgiens avaient une bonne idée de ce qu’était une mauvaise santé mentale et des moyens de l’améliorer. Ils pensent que la pauvreté ou l’absence des parents sont les principales causes de mauvaise santé mentale et que parler à des amis est un bon moyen de lutter contre le stress.

Cependant, la majorité d’entre eux ont déclaré qu’ils craignaient de prendre cette dernière mesure en raison de la stigmatisation et de la discrimination potentielle. Ils ont adopté le concept « Je me sens mieux quand... », car, comme l’a dit un participant, « si vous ne voulez pas parler, ce n’est pas grave, vous pouvez trouver une autre solution à votre stress en pratiquant des activités positives. »

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône