Cambodge & Tourisme : Nouvelle campagne pour capturer l’émotion, l’histoire et la beauté d’Angkor

Avec une campagne attractive baptisée « A Journey of Wonder », Siem Reap se prépare à accueillir les voyageurs, une nouvelle initiative qui capture l’émotion, l’histoire et la beauté d’Angkor et sa région.

Le parc national de Kulen. Photo Oyen Rodriguez
Le parc national de Kulen. Photo Oyen Rodriguez

La dernière campagne de destination pour Siem Reap, le cœur culturel du Cambodge et la porte d’accès à son joyau Angkor, a été dévoilée lors du premier Festival international des arts d’Angkor.

Avec un nouveau court métrage superbe, la campagne intitulée « A Journey of Wonder » dépeint une histoire évocatrice de voyage et de découverte dans l’un des sites culturels les plus importants d’Asie.

Ce projet, qui a nécessité des mois de travail, a été conçu par l’hôtelier Rey Moraga et le talentueux directeur de la photographie Oyen Rodriguez. L’initiative a rassemblé un groupe de créateurs de premier plan, dont les artistes internationaux Christian Develter et Muy Theam Lim, le célèbre créateur de mode Éric Raisina, l’artisan fournisseur de soie Oum Sophea Pheach et le célèbre maître laqueur Éric Stocker, ainsi que les groupes Sacred Dancers of Angkor et Phare, le cirque cambodgien.

Sacred Dancers of Angkor
Sacred Dancers of Angkor. Photo Oyen Rodriguez

Le film raconte le voyage de l’hôtelier primé à travers Siem Reap et ses réflexions sur son séjour dans le royaume. L’histoire prenante est racontée à travers de magnifiques monuments et des paysages à couper le souffle mettant en valeur le site d’Angkor, le parc national de Phnom Kulen, la réserve de biosphère du lac Tonlé Sap et la forêt d’éléphants de Kulen.

Les éléphants de Kulen. Photo Oyen Rodriguez
Les éléphants de Kulen. Photo Oyen Rodriguez

L’architecture traditionnelle khmère de Sala Lodges, les beaux-arts et l’artisanat de Theam’s Gallery et de Stocker Studio, ainsi que la technique de tissage de la soie de Golden Silk, sont autant de scènes de ce remarquable contenu visuel qui met en valeur le patrimoine du pays. L’art traditionnel de la danse Apsara est également au centre de la vidéo, filmée au Conservatoire Preah Ream Buppha Devi.

« Les voyages ont été fondamentalement modifiés par la pandémie. Aujourd’hui plus que jamais, les gens sont à la recherche de voyages beaucoup plus significatifs et utiles — des voyages de type slow experiential dans des destinations sûres, isolées et durables, conscients de l’impact sur la communauté. Siem Reap est une destination parfaite pour toutes ces raisons », déclare Rey Moraga, qui travaille à l’emblématique Raffles Grand Hotel d’Angkor.

« Vivre ici a été un véritable cadeau, et notre aspiration pour ce projet est d’inspirer les voyageurs à travers notre voyage personnel au Cambodge. Nous espérons qu’Angkor Wat ne sera pas seulement la prochaine destination de la liste des choses à faire avant de mourir. Au contraire, l’expérience immersive de l’héritage séculaire d’Angkor et du style de vie contemporain de Siem Reap sera tout à fait réfléchie et pleine d’âme. »

Le brillant cinéaste Oyen Rodriguez, à qui l’on doit les vidéos captivantes de Capella Ubud a été chargé de la réalisation. Il déclare : « Je vis à Siem Reap depuis plus de dix ans. Ce travail rend hommage à l’endroit que j’appelle ma maison. J’ai aimé filmer et capturer l’émotion unique et la beauté intacte de ce berceau de l’histoire cambodgienne. C’est un honneur de transmettre l’esprit inimitable de Siem Reap à travers ce court-métrage ».

La première au FCC. Photo Marion Pedenon
La première au FCC. Photo Marion Pedenon

Après le succès de la gestion de la pandémie par le Cambodge, le pays est en passe de devenir la prochaine destination de premier plan en matière d’expérience en Asie du Sud-Est après la pandémie. David Piot, président de l’Association hôtelière du Cambodge — Siem Reap, déclare :

« Grâce à son excellente stratégie de vaccination et à sa politique de réouverture, ainsi qu’au classement constant de Siem Reap parmi les destinations les plus prisées au monde, le Cambodge a fait tout ce qu’il pouvait pour s’imposer comme le porte-drapeau de la reprise du tourisme en Asie du Sud-Est. Nous espérons que les voyageurs reviendront pour trouver un Siem Reap plus responsable, plus attentif et plus épanouissant. »

En 2020, le gouvernement royal du Cambodge a lancé un projet d’infrastructure de 150 millions de dollars qui s’inscrit dans le cadre du plan directeur de développement touristique de Siem Reap, qui vise à transformer la ville des temples en une porte d’entrée intelligente et durable tout en préservant l’architecture distincte et l’atmosphère attrayante de la ville. Un réseau amélioré de routes plus larges, de voies piétonnes, de pistes cyclables, de jardins paysagers et de promenades le long de la rivière accueillera les voyageurs, nouveaux et anciens, dès la reprise des vols internationaux le 17 décembre 2021.

La soirée de lancement s’est tenue au Foreign Correspondents Club, en présence de plusieurs personnalités de l’industrie touristique de la ville. Aaron Carpene, directeur artistique du Festival international des arts d’Angkor, déclare :

« L’un des objectifs du festival est de promouvoir une expérience authentique de la culture cambodgienne, tant pour les visiteurs locaux qu’internationaux, et je suis heureux d’avoir accueilli la première mondiale de “A Journey of Wonder” pendant le festival. »

Son Altesse Royale la Princesse Norodom Chansita, fille de la défunte princesse et protectrice des arts Norodom Buppha Devi, était également présente lors de l’événement.

Avec Son Altesse Royale la Princesse Norodom Chansita
Avec Son Altesse Royale la Princesse Norodom Chansita. Photo Marion Pedenon

Dans ce que l’on espère être une année de reprise des voyages, « A Journey of Wonder » vise à inviter les voyageurs nationaux et internationaux à être parmi les premiers à redécouvrir le dynamisme revitalisé de Siem Reap et le privilège unique de voir les merveilles architecturales d’Angkor dans une grandeur paisible.

Le Royaume du Cambodge a rouvert ses frontières aux touristes vaccinés, ne demandant aux voyageurs internationaux qu’un visa électronique, un certificat de vaccination, un résultat négatif au test PCR effectué 72 heures auparavant et un test rapide administré à l’arrivée à l’aéroport. L’aéroport international de Siem Reap reprendra ses vols internationaux à partir du 17 décembre 2021.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône