Cambodge & Société : Les femmes ouvrent la voie en temps de crise

La journée internationale de la femme a été célébrée cette année avec le thème : « Les femmes aux commandes : Réaliser un avenir égalitaire dans un monde COVID-19 ».

Socheata Touch, Directrice pour l’Asie du sud-est de Woomentum et co-fondatrice de WeMall

Ce thème a mis en évidence le rôle important et critique que jouent de nombreuses femmes et filles en ces temps difficiles. Le monde est au milieu d’une pandémie dévastatrice de COVID-19. Dans l’ensemble, les femmes aident de nombreux pays, dont le Cambodge, à faire face aux effets négatifs de la pandémie et à les atténuer.

Réduire les impacts du COVID-19

Au Cambodge, ce n’est pas la première fois que les femmes relèvent le défi et fournissent un leadership indispensable par des actions audacieuses et décisives sur les fronts politique et économique. De nombreuses femmes leaders et organisations dirigées par des femmes dans le pays ont travaillé ensemble pour réduire ou atténuer les impacts du COVID-19 sur les inégalités et les vulnérabilités sexistes existantes dans les sociétés.

Beaucoup d’entreprises appartenant à des femmes, en particulier les petites et moyennes entreprises, ont été durement touchées par la pandémie. Une évaluation rapide de l’impact de COVID-19 sur les femmes et les entreprises rurales dans les provinces de Takeo et Pursat a révélé une baisse significative des revenus des femmes et de leur accès aux ressources naturelles nécessaires à l’agriculture, à la pêche, etc. En outre, l’étude, qui a été réalisée dans le cadre du projet EmPower géré par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), indique que plus de 42 % des personnes interrogées ne connaissent pas de médecin et de clinique ou n’y ont pas accès. Ce manque d’accès aux soins de santé contribue à la vulnérabilité des femmes aux maladies et aux conséquences économiques qui en découlent, comme la perte de leurs moyens de subsistance.

Opportunités et initiatives

Toute crise s’accompagne également d’opportunités. Ici, au Cambodge, il existe une réelle possibilité de soutenir et de promouvoir davantage d’entreprises dirigées par des femmes dans le cadre des efforts de redressement en cours. Il s’agit notamment de leur donner accès au financement, à la technologie, au marché et à des innovations pour ajouter de la valeur à leurs micros, petites et moyennes entreprises (MPME) existantes.

Certaines initiatives du gouvernement cambodgien, des partenaires de développement et du secteur privé ont été mises en place pour répondre à l’épidémie de Covid-19 au Cambodge en travaillant avec de nombreuses MPME dirigées par des femmes pour récupérer et reconstruire leurs entreprises. L’épidémie de covid 19 qui a frappé la communauté le 20 février dernier a mis en danger la vie de nombreuses personnes et entreprises. Les femmes sont plus susceptibles de perdre leur emploi et les PME de faire faillite.

Numérisation et rôle vital

La numérisation a un rôle vital à jouer dans ce contexte. Les bonnes plateformes de partage d’informations et les mesures de prévention sanitaire sont mises en place. Les gens doivent suivre les conseils du gouvernement et obtenir des informations fiables afin de minimiser les risques de cet incident. Un autre domaine clé qui nécessite plus d’attention et un soutien supplémentaire consiste à aider les entreprises à passer au numérique. Cela les aidera à mettre en œuvre la distanciation sociale et à tirer parti des ouvertures offertes par les plateformes de commerce électronique en constante expansion dans le pays, dans l’Asie du Sud-est et au-delà.

Outre la création de nouvelles opportunités de marché pour ces entreprises existantes et leurs produits, cela permettra également à ces structures dirigées par des femmes de bénéficier équitablement et de participer activement au commerce électronique et au commerce. Au niveau national, des politiques favorables sont nécessaires pour encourager une plus grande collaboration entre les différents acteurs tels que les startups technologiques, les incubateurs, les clusters de MPME, les institutions financières, le gouvernement et les autres partenaires du développement.

Un exemple d’initiative multipartite est l’initiative eTrade for All, qui met en place des réseaux durables dans les pays en développement afin de rendre l’économie numérique plus inclusive. eTrade for Women, une retombée majeure de cette initiative, travaille avec des femmes entrepreneurs numériques de premier plan dans ces pays par le biais d’un réseau dédié de défenseurs de eTrade for Women.

Ces plateformes sont essentielles, non seulement pour soutenir des entreprises spécifiques, mais aussi pour façonner des cadres politiques et des réglementations sur l’infrastructure numérique. Certaines des entités et réseaux commerciaux dirigés par des femmes au Cambodge devraient collaborer pour encourager davantage l’innovation, le marketing et la transformation numériques afin d’aider leurs consoeurs en difficulté à se rétablir, tout en les faisant progresser en profitant des nouvelles opportunités numériques et économiques au Cambodge et dans l’ASEAN.

Par Mme Socheata Touch, Directrice pour l’Asie du sud-est de Woomentum et co-fondatrice de WeMall

Recevoir les articles dès leur publication

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône