top of page
Ancre 1

Cambodge & SEA Games 2023 : Succès, performances et nouveaux héros

Le Cambodge a achevé avec succès les 32e SEA Games, après 64 ans d’attente pour l’organisation de cette biennale régionale. Les Jeux se sont déroulés sur une douzaine de sites à Phnom Penh et dans les provinces de Preah Sihanouk, Kampot, Kep et Siem Reap.

Succès, performances et nouveaux héros

La magnifique cérémonie de clôture s’est déroulée dans la soirée du 17 mai au stade national Morodok Techo de la capitale, construit spécialement pour l’occasion par l’aide chinoise.

Moisson

Les épreuves finales des 36 sports proposés aux Jeux ont eu lieu le 16 mai, la dernière étant la finale de football masculin des moins de 22 ans. Le match, qui s’est déroulé au stade olympique de la capitale, a été remporté par l’Indonésie, qui s’est imposée 5-2 après prolongation face à ses rivaux thaïlandais.

Au total, 2 037 médailles - 584 d’or, 576 d’argent et 877 de bronze - ont été décernées aux athlètes des 11 nations d’Asie du Sud-Est participantes.

Le Vietnam arrive en tête avec 355 médailles : 136 en or, 105 en argent et 114 en bronze. Ce pays devance la Thaïlande à la deuxième place, avec 108 médailles d’or, 96 médailles d’argent et 108 médailles de bronze.

L’Indonésie se classe troisième, avec un total de 276 médailles : 87 d’or, 80 d’argent et 109 de bronze, devançant de peu le Cambodge, pays hôte, qui a célébré une récolte historique de 282 médailles sur son sol.

L’équipe du Cambodge a obtenu 81 médailles d’or, 74 médailles d’argent et 127 médailles de bronze, dépassant largement son meilleur résultat précédent, à savoir la huitième place au tableau des médailles.

Le Brunei et le Timor-Leste se retrouvent en bas du tableau, avec respectivement neuf et huit médailles. Brunei a remporté deux médailles d’or, une d’argent et six de bronze, tandis que le Timor-Leste est revenu avec huit médailles de bronze.

Le Premier ministre Hun Sen s’est rendu sur les réseaux sociaux pour saluer ce résultat historique, avant la cérémonie de clôture du 17 mai.

« Lors des 20e Jeux en 1999, le Cambodge s’était classé 10e au tableau, avec zéro médaille. Vingt-quatre ans plus tard, le Royaume a remporté 282 médailles, ce qui le place en quatrième position, et en troisième position en termes de médailles d’or », a-t-il déclaré.

« J’adresse mes plus vives félicitations à tous les membres de l’équipe du Cambodge pour leurs efforts en vue de remporter des médailles pour la nation », a-t-il ajouté.

Réputation

La renommée et la réputation du Royaume sur la scène internationale ont encore été renforcées lorsqu’il a été annoncé que la décision avait été prise de faire de ces Jeux les premiers SEA Games « gratuits », avec des entrées libres pour toutes les épreuves, et la gratuité de la nourriture et de l’hébergement pour les athlètes visiteurs et leurs équipes. En guise de dernier geste amical, Hun Sen a annoncé que tous les athlètes étrangers -ainsi que leurs entraîneurs et leurs équipes de soutien - se sont vus offrir entrée gratuite au parc archéologique d’Angkor.

Nouvelles disciplines

Des jeux traditionnels tels que le Kun Khmer, le Kun L’bokator et l’Ouk Chaktrang (échecs khmers) ont également été inclus dans les jeux, pour la première fois dans l’histoire.

Cassandra Nicole Tubbs, athlète cambodgienne-américaine de taekwondo, médaillée d'or
Cassandra Nicole Tubbs, athlète cambodgienne-américaine de taekwondo, médaillée d'or. AKP

Les combattants cambodgiens de Kun Khmer ont obtenu 14 médailles d’or, soit le plus grand nombre de médailles toutes disciplines confondues. Ils sont suivis par les 10 médailles de l’équipe Vovinam et les 8 médailles des combattants Kun L’bokator.

Les kickboxeurs cambodgiens ont remporté six médailles d’or, les lutteurs cinq, le Sepaktrakraw quatre, tandis que le cricket, le ju-jitu et les sports électroniques ont chacun remporté trois médailles d’or.

Nouveaux héros

Les Jeux ont vu le retour de certaines superstars du sport du Royaume, notamment la sensation du ju-jitsu Jessa Khan - qui a remporté une médaille d’argent et une médaille d’or sur les tapis - et la légende du taekwondo Sorn Seavmey, qui a remporté sa quatrième médaille d’or consécutive, grâce à un retour sensationnel sur le ring, avant d’annoncer sa retraite.

La jeune coureuse de demi-fond Bou Samnang a conquis le cœur de millions de personnes grâce à sa détermination à terminer l’épreuve du 5 000 mètres.
La jeune coureuse de demi-fond Bou Samnang a conquis le cœur de millions de personnes grâce à sa détermination à terminer l’épreuve du 5 000 mètres.

Le public a également découvert de nouvelles héroïnes, comme la championne de billard Sruong Pheavy, qui a remporté une médaille d’or dans son épreuve fétiche des trois bandes.

Mais ce ne sont pas seulement les vainqueurs qui ont suscité l’admiration du peuple cambodgien et du monde entier. La coureuse cambodgienne Bou Samnang a conquis le cœur de millions de personnes grâce à sa détermination à terminer l’épreuve du 5 000 mètres.

Elle s’est attiré les louanges du public et l’attention de la presse locale et internationale lorsque les images de son visage couvert de larmes et de pluie ont été publiées. Arrivée en dernière position, la détermination de Samnang à terminer malgré une pluie torrentielle a été saluée par tous et les images de sa performance ont été largement diffusées dans de nombreux journaux.

Réussite cambodgienne

« Le nombre de médailles remportées par le Cambodge lors de ces Jeux est une réussite fantastique pour nous. Accueillir les Jeux, sans parler de la quatrième place au tableau des médailles, est sans précédent, et nous sommes incroyablement fiers de cette réussite historique », a déclaré Vath Chamroeun, secrétaire général du Comité d’organisation des Jeux de la SEA au Cambodge (CAMSOC).

Vath Chamroeun, secrétaire général du Comité d’organisation des Jeux de la SEA au Cambodge (CAMSOC)
Vath Chamroeun, secrétaire général du Comité d’organisation des Jeux de la SEA au Cambodge (CAMSOC)

Kin Phea, directeur de l’Institut des relations internationales de l’Académie royale du Cambodge, s’est dit ineffablement fier de voir que les Cambodgiens « ont réussi », décrivant le succès de l’équipe - et les jeux eux-mêmes - comme une grande source de fierté nationale.

Il estime qu’après avoir surmonté d’importants défis, le Cambodge a été en mesure d’organiser un événement inoubliable et de s’imposer comme un acteur important dans la région.

« Grâce à notre succès, nous avons maintenant de grands projets pour l’avenir et des ambitions qui nous permettront de changer les perceptions pessimistes de nombreux pays étrangers. Je m’attends à ce que nous soyons en lice pour accueillir de nombreux autres événements sportifs dans les décennies à venir », a-t-il déclaré.

Selon lui, les sites conçus pour accueillir les matchs et les événements des Jeux serviront de centres sportifs et de divertissement pour la communauté locale longtemps après le tournoi.

« Le sport a le pouvoir de rassembler les gens, quels que soient leur âge, leur race, leur sexe, leur culture ou leur nationalité, et cela n’a jamais été aussi vrai qu’aux Jeux de l’Asie du Sud-Est. Les Jeux aideront de nombreuses communautés à se rassembler, car ils ont fourni des espaces de qualité qui permettront aux gens de se réunir et de socialiser », a-t-il ajouté.

Il souligne également que l’événement a largement contribué à promouvoir le Cambodge en tant que destination touristique et que son succès témoigne de la stabilité politique du Royaume et constitue un « indicateur optimiste pour les prochaines élections générales de juillet ».

Cambodge & SEA Games 2023

 Les SEA Games 2023 ont permis au Royaume de se démarquer des stéréotypes d’un État sous-développé et déchiré par la guerre, en projetant l’image du Cambodge comme l’un des États les plus pacifiques et les plus sportifs de la région », conclut-il.

Certes, rien n’est parfait, les Jeux ont vu quelques incidents mineurs liés à l’exaltation des supporters, quelques réclamations concernant la composition des équipes nationales de basket et de cricket, quelques longues files d’attente parfois, mais dans l’ensemble, l’événement a été un beau rassemblement, une belle réussite et un moment mémorable dans l’histoire du sport, au Cambodge et dans les pays voisins.

CG & Chhorn Norn - The Post

Comentários


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page