Cambodge & Santé : La campagne pour la quatrième dose de rappel bat son plein

Le Royaume a débuté vendredi dernier une quatrième série de vaccinations en réponse à la variante omicron, les groupes à haut risque étant les premiers à recevoir les rappels supplémentaires.

La campagne pour la quatrième dose de rappel bat son plein
La campagne pour la quatrième dose de rappel bat son plein. Photo AKP

Le personnel médical de première ligne et les membres des forces armées étaient parmi ceux qui faisaient la queue dans les hôpitaux et les cliniques. Les ministres du gouvernement, dont le Premier ministre Hun Sen, ont également reçu des doses de rappel vendredi.

Le chef du gouvernement royal a lancé un appel à tous les Cambodgiens pour qu’ils se fassent entièrement vacciner déclarant sur sa page Facebook qu’il s’agissait du « seul moyen de protéger leurs familles et leurs communautés contre le COVID-19 ».

Selon le gouvernement, près de 90 % de Cambodgiens ont reçu au moins une dose, plus de 85 % ont reçu une deuxième injection et plus de 27 % une troisième. Grâce en grande partie aux dons de la Chine, le Cambodge dispose de suffisamment de vaccins.

Au cours des trois premiers jours de cette dernière campagne de rappel, 66 390 personnes, dont 31 481 femmes, ont reçu leur 4e dose, indique un rapport du ministère de la Santé publié dimanche soir.

4,67 millions de Cambodgiens et résidents ont jusqu’à présent reçu leur 3e piqûre tandis que 13,71 millions ont reçu les doses de base.

Au 16 janvier, le Cambodge signalait 23 nouveaux cas de la variante Omicron, dont 14 d’origine communautaire. Aucun patient n'est décédé, tandis que 13 se sont rétablis dimanche. À ce jour, le Cambodge a confirmé 120 796 cas de COVID-19 avec 117 102 guérisons et 3 015 décès.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône