top of page
Ancre 1

Cambodge & Nature : Le sanctuaire de Lomphat demeure un habitat vital pour les grues de Sarus

Selon NatureLife Cambodia, le sanctuaire Lomphat Wildlife Sanctuary, dans le nord-est du Cambodge, constitue toujours un habitat privilégié pour la grue de Sarus (Grus antigone sharpie).

« Le 31 mai, notre équipe de terrain a recensé 14 grues de Sarus, dont 6 juvéniles, lors du dernier recensement des grues pour la saison d’hivernage 2023-2024. Ce résultat suggère que le nombre de grues dans le sanctuaire est resté stable par rapport aux dernières années », annonce l’ONG dans un communiqué de presse.

Le sanctuaire de Lomphat est également l’un des sites de nidification prioritaires pour sa population du bassin inférieur du Mékong qui se reproduit dans des habitats de forêt sèche pendant la mousson, précise l’ONG.

L’arrivée de ces oiseaux en mai prouve que ce sanctuaire conserve son rôle crucial en tant qu’habitat clé pour cette espèce menacée, ajoute-t-elle, précisant que l’équipe de biodiversité de NatureLife Cambodge procède actuellement à des recherches ciblées de nids et à une surveillance minutieuse afin d’augmenter le taux de réussite de la reproduction.

Les grues sarus sont les plus grands oiseaux du monde, les adultes atteignant 1,7 mètre de haut et pesent de 5 à 12 kg. Elles se reproduisent pendant la saison des pluies, de mai à octobre, généralement dans de grandes prairies humides situées dans des réserves naturelles au Cambodge.

Pendant la saison de reproduction, les grues migrent vers les provinces de Preah Vihear, Rattanakiri et Mondolkiri pour nicher, et le reste du temps, elles migrent vers les zones humides de Takeo, Kampot et d’autres provinces autour du Tonlé Sap pour se nourrir.

L’espèce est classée comme vulnérable sur la liste rouge de l’UICN et fait face à de nombreuses menaces, notamment la conversion de l’habitat, les perturbations humaines et le braconnage des œufs et des poussins.

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加

Merci pour votre envoi !

bottom of page