Cambodge & Nature : Kaavan, éléphant en pleine forme après un an dans le Royaume

L’éléphant de 36 ans est en bonne santé, en bonne forme physique et de bonne humeur au sanctuaire de la faune de Kulen Promtep ( Oddar Meanchey ), a annoncé le porte-parole du ministère de l’Environnement, Neth Pheaktra sur un post Facebook.

Kaavan lors de son arrivée dans le Royaume. Photo WCS
Kaavan lors de son arrivée dans le Royaume. Photo WCS

Un an après l’arrivée de Kaavan dans son nouvel habitat, un sanctuaire du nord du Cambodge, l’éléphant autrefois « le plus seul du monde » a subi une transformation spectaculaire, confie le porte-parole du ministère.

La couleur de Kaavan ressemble désormais davantage à celle d’un éléphant sauvage, son corps est plus volumineux et plus trapu, ses défenses sont légèrement plus longues, ses ongles de pied sont en meilleur état et il a plus de poils sur le dos, affirme-t-il.

Il n’est plus seul, l’éléphant de 36 ans est en pleine santé, en belle forme physique et de bonne humeur au sanctuaire de la faune de Kulen Promtep dans la province d’Oddar Meanchey. Rappelons que Kaavan est arrivé le 30 novembre 2020, après avoir vécu quasi abandonné pendant des années dans un zoo pakistanais.

« Je suis très fier de voir Kaavan, connu comme “l’éléphant le plus seul du monde”, désormais en meilleure santé, plus calme et plus habitué aux gens. Il est plus doux et ne se sent plus seul »

Loin de son ancienne personnalité, Kaavan montre à présent un comportement paisible et plus aimable, et n’est plus stressé. L’éléphant vit actuellement dans un sanctuaire de 12 ha avec trois compagnes avec lesquelles il socialise, sous les soins de l’organisation Cambodia Wildlife Sanctuary.

AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône