Cambodge : Les douanes collectent près de 600 millions de dollars au premier trimestre 2022

Le Département général des douanes et accises du Cambodge a perçu un peu plus de 597 millions de dollars de recettes au premier trimestre 2022, soit une baisse de 2,5 % en glissement annuel.

 le directeur général, Kun Nhem
Le directeur général Département général des douanes et accises du Cambodge, Kun Nhem. Photo fournie

Les données du Département indiquent que de janvier à mars 2022, le revenu total perçu par le département se montait à 597,6 millions de dollars, soit 23,2 % de l’objectif annuel fixé par la loi sur la gestion financière pour 2022. Ce montant représente une baisse de 15 millions de dollars — soit environ 2,5 % par rapport à la même période en 2021.

Selon le ministère, les recettes comprennent :

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 233 millions de dollars, soit 38,9 %, la taxe spéciale de 220 millions de dollars, soit 36,8 %, et les droits de douane de 107 millions de dollars, soit 18 %. La TVA sur les produits pétroliers s’est élevée à plus de 24 millions de dollars, soit 4,2 %, et les droits d’exportation et autres droits ont totalisé 13 millions de dollars (2,2 %).

Améliorations

Lors d’une réunion d’examen des résultats du premier trimestre le 12 avril, le directeur général, Kun Nhem, a noté que des améliorations avaient été observées dans la collecte des recettes fiscales, notamment dans plusieurs domaines clés. Il s’agit de la prévention et de la suppression de l’évasion fiscale et de la promotion de la conformité, de l’amélioration de la facilitation du commerce par la simplification des procédures douanières et de l’utilisation de systèmes technologiques supplémentaires dans le travail des douanes.

Pour garantir de meilleurs résultats dans l’accomplissement des rôles et des responsabilités du département, a-t-il déclaré, toutes les unités subordonnées « doivent s’efforcer de collecter davantage de taxes », en se concentrant sur des tâches essentielles telles que la simplification des procédures douanières et l’utilisation des systèmes d’information.

Il leur a également suggéré de renforcer les moyens de prévenir et de supprimer l’évasion fiscale, de réviser les lois et règlements relatifs aux douanes et de coopérer avec les ministères, les institutions et les entités du secteur privé impliqués dans les opérations douanières.

En 2021, le Département général des douanes et accises avait collecté 9 2957 2 295 milliards de dollars, soit 97,1 % de l’objectif annuel fixé par la loi sur la gestion financière pour 2021. Cela représentait une baisse de 5,1 % par rapport à 2020.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône