Cambodge & Économie : Le secteur de la construction dans l'attente d'investisseurs

1 679 nouveaux projets de construction ont été approuvés dans tout le pays au cours des cinq premiers mois de 2022, soit une baisse de 150 développements ou 8,20 % en glissement annuel.

Construction à Chhbar Ampov. Photo CG
Construction à Chhbar Ampov. Photo CG

Selon le dernier rapport sur les tendances socio-économiques du ministère de l’Économie et des Finances, l’engagement d’investissement pour les projets s’est élevé à 952 millions de dollars, soit une baisse de 59,5 % en glissement annuel. Près de 90,77 % des projets, soit 1 524, concernent des développements résidentiels, marquant une baisse de 5,16 % par rapport aux 1 607 de janvier à mai 2021,

Huy Vanna, secrétaire général de la société de conseil Housing Development Association of Cambodia (HDAC), a déclaré à nos partenaires du Post que la crise Covid-19 a non seulement ralenti ou arrêté les grands projets de construction, en particulier ceux détenus par des investisseurs étrangers, mais a également dissuadé ces derniers d’aller de l’avant avec de nouveaux développements.

Il explique qu’étant donné que les investissements dans la construction sont des engagements à long terme nécessitant des capitaux importants, le secteur ne peut pas se développer aussi rapidement que d’autres. Selon lui, l’impact et l’incertitude permanents du Covid continueront de peser sur le secteur de la construction dans tous les pays.

« Le secteur de la construction au Cambodge ne sera pas en mesure de se redresser à court terme, surtout lorsqu’il s’agit de grands immeubles et de tours appartenant à des investisseurs étrangers. Néanmoins, pour les développements résidentiels financés par des locaux, les progrès se poursuivent normalement en raison de la demande constante », dit-il.

Selon lui, le secteur cambodgien de la construction, en particulier le segment des grands immeubles, commencera à se redresser sérieusement lorsque les arrivées d’investisseurs étrangers et de touristes retrouveront les niveaux d’avant la crise.

Achats cambodgiens

Le PDG de l’agence immobilière ERA Cambodge, Khorn Kungkea, estime que les initiés de l’immobilier s’attendaient à voir un fort afflux d’investissements directs étrangers (IDE) dans les six prochains mois, ce qui, selon lui, ferait augmenter la demande de condominiums, en particulier chez les acheteurs chinois.

Pour lui, le marché cambodgien de l’immobilier, historiquement dominé par les acheteurs étrangers, a connu une augmentation remarquable de la clientèle locale dans le cadre du boom de la classe moyenne observé ces derniers temps, et a prédit que cette tendance s’accélérerait encore dans les années à venir :

« Au cours de ces quatre dernières années, la majorité des acheteurs de condos par l’intermédiaire de notre société sont des Cambodgiens âgés de 25 à 35 ans, vivant à Phnom Penh, et des Cambodgiens vivant à l’étranger, qui ont acheté à titre d’investissement. »

Ce dernier prévoit une forte augmentation de la demande de condominiums à l’avenir et estime que Phnom Penh pourrait devenir un « centre d’offre de condominiums ».

Le président de la Global Real Estate Association, Sam Soknoeun, fait remarquer que même si les transactions immobilières « reprennent progressivement », le segment des grands immeubles a besoin de plus de temps pour connaître un rebond significatif.

Tout comme Vanna, Soknoeun attribue la stagnation du segment au faible nombre d’arrivées d’investisseurs et de visiteurs dans le Royaume par rapport à la période 2018-2019, ajoutant qu’avant de décider d’investir dans un quelconque projet, les investisseurs étudient d’abord minutieusement le marché et le flux de clients.

Selon les données du ministère de la Gestion des terres, de l’Urbanisme et de la Construction, en 2021, un total de 4 303 nouveaux projets de construction ont été approuvés à l’échelle nationale, avec un engagement de capital cumulé de près de 5, 334 milliards de dollars — en baisse de 31,21 % en glissement annuel — et représentant une superficie totale de 12, 998 millions de mètres carrés.

Hin Pisei avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône