Cambodge : Lancement de la carte de l'investisseur pour les Objectifs de Développement Durable

Un nouvel outil d’information lancé hier identifie 15 zones d’opportunités d’investissement pour aider le secteur privé à se concentrer sur les secteurs prioritaires des Objectifs de Développement Durable qui pourraient bénéficier d’options de financement élargies.

Lancement de la carte de l'investisseurs pour les Objectifs de Développement Durable
Lancement de la carte de l'investisseur pour les Objectifs de Développement Durable. Photo PNUD

Mercredi dernier, le gouvernement royal du Cambodge, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le « Centre for Impact Investing and Practices (CIIP) » ont lancé la carte d’investissement des ODD au Cambodge, un outil d’information sur le marché qui identifie les zones d’opportunités d’investissement viables, alignées sur les objectifs de développement durable (ODD) du Cambodge.

On prévoit que d’ici 2025, les fonds disponibles pour le développement du Cambodge atteindront 23,4 milliards de dollars, soit 69,8 % du PIB, principalement grâce à la mobilisation des ressources nationales, aux investissements directs étrangers et aux transferts de fonds.

À ce titre, la Carte a été créée pour identifier les opportunités d’investissement dans les secteurs prioritaires qui présentent à la fois un fort potentiel d’impact financier et de développement.

La carte du Cambodge s’ajoute aux 22 autres cartes SDG Investor de pays, accessibles sur la plateforme SDG Investor.

Elle met en évidence 15 zones d’opportunités d’investissement qui couvrent des modèles commerciaux dans six secteurs prioritaires des ODD, à savoir l’agriculture et les industries connexes, les services financiers, les infrastructures, les énergies renouvelables, l’éducation et les soins de santé.

La carte identifie également 10 autres « espaces blancs » alignés sur les besoins de développement nationaux qui ont un potentiel de croissance, mais qui nécessiteraient une participation accrue du secteur privé ou un soutien politique plus important.

« Nous avons un objectif clair : faire évoluer l’économie vers le statut de pays à revenu intermédiaire supérieur d’ici 2030 et vers celui de pays à revenu élevé d’ici 2050. Le secteur privé jouera un rôle important et significatif dans ce parcours », a déclaré S.E. Ros Seilava, secrétaire d’État au ministère de l’Économie et des Finances.

« Notre développement économique doit également être durable, c’est pourquoi nous sommes très heureux d’avoir travaillé avec le PNUD pour créer la carte des investisseurs dans le domaine des ODD au Cambodge. La carte présente non seulement les secteurs qui ont un potentiel de développement durable, mais elle servira également de base aux discussions sur les mesures à prendre au niveau politique pour renforcer un écosystème attrayant pour les investisseurs privés ici. »

La représentante résidente du PNUD au Cambodge, Mme Alissar Chaker, a ajouté que « l’argument commercial en faveur de la réalisation des objectifs de développement durable était solide dans le monde entier et en particulier en Asie, où l’on estime à 40 % la valeur des 12 000 milliards de dollars d’opportunités commerciales. Les informations sur le marché générées par la carte guideront les investisseurs du secteur privé qui cherchent à investir de manière durable et rentable, en ayant la certitude que les secteurs identifiés répondent aux priorités nationales en matière de développement. »

Mme Dawn Chan, PDG de la CIIP, a déclaré :

« La CIIP est heureuse de soutenir l’élaboration et le lancement de la carte des investisseurs dans le domaine des ODD au Cambodge. Ce travail fournit aux acteurs du secteur privé et du secteur public les données essentielles nécessaires à l’élaboration d’une approche fondée sur des données probantes pour diriger les capitaux vers les domaines présentant les plus grandes opportunités et les plus grands besoins dans le pays. »

« La CIIP a été créée par Temasek Trust avec la conviction que l’investissement d’impact peut agir comme un levier efficace pour la durabilité. Avec nos partenaires du PNUD et du gouvernement royal du Cambodge, nous sommes impatients de nous appuyer sur les bases importantes que la carte a posées, afin de créer de nouvelles opportunités de collaboration pour stimuler l’investissement durable au Cambodge. »

« Nous sommes ravis d’avoir lancé une autre Carte d’investisseur des ODD, cette fois pour le Cambodge, avec le soutien de notre partenaire d’ancrage à long terme en Asie, la CIIP », a noté Mme Fabienne Michaux, directrice de l’Impact ODD du PNUD :

« Le Cambodge a pris des mesures significatives pour améliorer son économie pour sa population et son environnement. Nous applaudissons le gouvernement royal du Cambodge pour son engagement à aller de l’avant avec la durabilité et les ODD au cœur du développement en utilisant l’intelligence du marché générée par la Carte. »

Après le lancement de la carte des investisseurs des ODD, le PNUD Cambodge et ses partenaires réuniront des investisseurs potentiels, des entreprises bénéficiaires d’investissements et des décideurs politiques pour établir des partenariats et stimuler les investissements dans les domaines prioritaires des ODD au Cambodge identifiés dans la carte.

PNUD Cambodge

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône