Cambodge & Hôtellerie : Bruno VAN, « Je demeure résolument optimiste sur l'avenir du secteur »

Lors du récent forum de l'emploi dédié à l’hôtellerie au Cambodge, le vice-p résident de la « Cambodia Hotel Association », Bruno VAN, livrait quelques impressions sur les besoins en main-d'oeuvre et l'avenir du secteur dans le Royaume.

Le vice-président de la Cambodia Hotel Association, Bruno Van, également Directeur général du Cambodian Country Club et responsable du marketing et des relations publiques
Le vice-président de la Cambodia Hotel Association, Bruno Van, également Directeur du Cambodian Country Club et responsable du marketing et des relations publiques

Cet événement se déroulait sur deux jours dans les locaux de Factory Phnom Penh et a permis à une vingtaine d’exposants de mettre en avant leurs produits hôteliers et également de faire part de leurs besoins en main d’œuvre qualifiée. Avant une table ronde qui a attiré une trentaine de participants, Bruno Van confiait ses impressions :

À propos de l’opportunité de ce forum

« Il est vrai que le secteur hôtelier connait actuellement des difficultés au Cambodge et en Asie. Il faut savoir que pas mal de nouveaux projets, modestes ou à plus grande échelle, voient le jour dans le Royaume. Et, il existe à présent un réel problème pour trouver de la main d’œuvre de qualité. Cela est une conséquence directe de la situation liée au Covid-19. Durant la crise sanitaire, pas mal d’établissements ont fermé et d’autres ont dû licencier une partie de leur personnel. Les employés du secteur sont partis vers d’autres provinces, ont trouvé un nouvel emploi et ne souhaitent pas forcément revenir travailler dans le secteur ».

« Et aujourd’hui, une nouvelle vague d’activité touristique doit survenir, c’est pourquoi nous cherchons à nouveau des cadres et employés spécialisés, que ce soient les anciens qui reviennent ou de nouvelles recrues. »
Table ronde
Table ronde

À propos de conseils aux professionnels du secteur

Je leur dirais en premier que nous devons travailler ensemble. Je les invite à rejoindre notre structure « Cambodia Hotel Association ».

« Il est important que les professionnels du secteur puissent communiquer facilement que ce soit à propos des difficultés qu’au sujet des projets. »

Nous voulons une « course vers l’excellence » et non vers le bas, que chacun puisse apporter son expérience pour le bénéfice de tous. Nous pouvons aider à effectuer des recherches, travailler sur des projets. C’est cela le tourisme, il faut travailler ensemble, c’est bien plus bénéfique que de faire cavalier seul ».

Les professionnels à l'écoute
Les professionnels à l'écoute

À propos de l’avenir

« Je demeure résolument optimiste. Je pense que le secteur de l’accueil en général, doit fortement exister. La question pertinente est de savoir dans quelles conditions. Aussi, lorsqu’on parle de tourisme local, une tendance encourageante, je souhaiterais aussi étendre cette notion à la région environnante, c’est-à-dire prendre en compte les visiteurs des pays de l’ASEAN, une cible sur laquelle nous devons focaliser et travailler ».

« Et, oui, encore une fois, je demeure très optimiste sur l’avenir du secteur ! »
Parmi les ouvertures récentes, The TRIBE, également en quête de personnel
Parmi les ouvertures récentes, The TRIBE, également en quête de personnel

Cet événement était organisé par l'agence Linx International et sa pétillante directrice Léa Bogatin (photo ci-dessous).

Léa Bogatin
Léa Bogatin

Parmi les exposants

The Farm House
The Farm House
KHO RUSSEY VILLAS AND RESORT
KHO RUSSEY VILLAS AND RESORT
FRANGIPANI VILLA HOTELS
FRANGIPANI VILLA HOTELS

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône