Cambodge & Finance : Le meilleur banquier central d’Asie Pacifique est un Cambodgien

S.E. Chea Chanto, Gouverneur de la Banque Nationale du Cambodge, s’est vu décerner le titre de « Banquier central de l’année pour la région Asie-Pacifique » par The Banker, une agence de renseignement financière de réputation mondiale.

S.E. Chea Chanto, gouverneur de la Banque Nationale du Cambodge
S.E. Chea Chanto, gouverneur de la Banque Nationale du Cambodge

« Sous la gouvernance de Chea Chanto, la Banque Nationale du Cambodge (BNC) a traversé avec succès une année 2020 orageuse. La crise sanitaire a été bien gérée, avec moins de 400 cas confirmés et aucun décès enregistré. Le pays a également été frappé par la perte conséquente de revenus touristiques et également par des crues soudaines à l’automne, affectant cinq millions de Cambodgiens », a déclaré The Banker sur son site Web, ajoutant :

« Malgré ces conditions, la croissance économique du Cambodge devrait se contracter de 1,9 % en 2020, un taux remarquable compte tenu des difficultés auxquelles le pays a été confronté »

Aider les entreprises

Selon The Banker, suite à l’impact du Covid-19 et des inondations sur les entreprises, la banque centrale s’est mobilisée pour aider les entreprises en difficulté financière. La BNC a informé l’Association des banques du Cambodge et l’Association cambodgienne de microfinance que les mesures de restructuration des prêts introduites en mars 2020 se poursuivraient jusqu’à la fin juin 2021. La restructuration est autorisée jusqu’à trois fois sans aucun impact sur la classification des prêts pendant la période de prolongation. D’autres dispositions comprennent la réduction des taux d’intérêt et la renonciation aux frais. Les mesures prises signifient que le taux de prêts improductifs du pays est resté faible, à environ 2,5 %.

Banque numérique

Le Cambodge est également resté sur la bonne voie avec la promotion de la banque numérique. La BNC a lancé le système de monnaie numérique, Bakong, en octobre 2020 pour aider à promouvoir l’inclusion financière. La devise peut prendre en charge les transactions effectuées à la fois en dollars américains et en riels cambodgiens. Celles-ci sont effectuées via l’application Bakong, les utilisateurs scannent un code-barres ou entrent le numéro de téléphone mobile du destinataire et toutes les transactions sont effectuées à l’aide de la blockchain. Une vingtaine d’institutions financières locales ont adopté le système.

Promotion du Riel

La monnaie nationale a également été promue cette année, alors que S.E. Chea Chanto a appelé à une plus grande utilisation du riel cambodgien, affirmant que ce serait un moyen d’encourager une croissance durable et de développer un système bancaire efficace, loin d’une dépendance au dollar américain. Les billets en dollars de faible valeur ont commencé à être progressivement retirés de la circulation et les transactions de moins de 100 $ US doivent à présent être effectuées en riels.