Cambodge & Environnement : Les volontaires marquent la « Journée mondiale du nettoyage »

Plus de 600 bénévoles issus d'institutions publiques, du secteur privé et d'associations, principalement des jeunes, se sont réunis samedi pour célébrer la Journée mondiale du nettoyage.

Des étudiants et des amoureux de l'environnement observent la Journée mondiale du nettoyage en ramassant des déchets le long de la rivière Tonle Sap dans le district de Chroy Changvar de la capitale. Photo River Ocean Cleanup
Des étudiants et des amoureux de l'environnement observent la Journée mondiale du nettoyage en ramassant des déchets le long de la rivière Tonle Sap dans le district de Chroy Changvar de la capitale. Photo River Ocean Cleanup

La Journée mondiale du nettoyage est célébrée au Cambodge chaque année depuis 2018. Cette journée a été créée par l’ONG estonienne « Let’s Do It World », et 180 pays y participent désormais chaque année.

L’ONG River Ocean Cleanup a annoncé que pour la célébration de cette année, les bénévoles avaient nettoyé la zone riveraine de la péninsule de Chroy Changvar, près de l’hôtel Sokha Phnom Penh.

Un bateau de ramassage des ordures de conception allemande a nettoyé la rivière.
Un bateau de ramassage des ordures de conception allemande a nettoyé la rivière. Photo River Ocean Cleanup

Le porte-parole du ministère de l’Environnement, Neth Pheaktra, a déclaré que journée permet de rappeler au public la nécessité de prêter davantage attention à l’élimination des déchets.

Samedi, le ministère du Tourisme a également organisé une campagne intitulée « Cambodge propre, Cambodge vert : Celebrate World Cleanup Day », à laquelle ont participé des fonctionnaires du ministère de l’Environnement et environ 300 participants.

Selon le communiqué du ministère, la campagne vise à encourager toutes les parties prenantes à participer au nettoyage de l’environnement et à créer un « Cambodge vert » avant les Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA) de 2023.

Ken Serey Ratha, de la Direction générale de la connaissance et de l’information environnementales du ministère de l’Environnement, a déclaré que la croissance socio-économique exigeait un « environnement plus civilisé, plus beau, plus propre et plus vert ».

« Nous avons organisé un programme visant à “changer l’état d’esprit de certains Cambodgiens afin qu’ils comprennent et respectent activement l’environnement », a-t-il déclaré, ajoutant :

« Cet événement incitera les autorités locales à accorder plus d’attention à l’hygiène et à la beauté de leurs villages et communes. Une communauté qui est en harmonie avec son environnement sera plus attrayante pour les touristes. En tant que membres d’une société prospère, il est de notre devoir et de notre responsabilité de veiller à ce que l’environnement demeure beau et propre. »

Actuellement, le Cambodge produit plus de 10 000 tonnes de déchets par jour, dont 65 à 68 % sont des déchets organiques qui peuvent être transformés en compost ou en engrais, tandis que 10 % sont des déchets solides et plus de 20 % du plastique.

Selon l’UNESCO, environ un million d’animaux marins meurent chaque année après avoir avalé ou s’être empêtrés dans des déchets plastiques dans l’océan.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône